Le premier Ghaznavide indépendant reçois du calife abbasside al-Qadir une robe d’honneur richement décorées d’investiture pour les conquêtes en Inde en l’an 1000 JC, en 1000
Le premier Ghaznavide indépendant reçois du calife abbasside al-Qadir une robe d’honneur richement décorées d’investiture pour les conquêtes en Inde en l’an 1000 JC, en 1000
Le premier Ghaznavide indépendant reçois du calife abbasside al-Qadir une robe d’honneur richement décorées d’investiture pour les conquêtes en Inde en l’an 1000 JC, en 1000  - Miniature de Rashid al-Din de son kitab « Jami ‘al-Tawarikh »
Le premier Ghaznavide indépendant reçois du calife abbasside al-Qadir une robe d’honneur richement décorées d’investiture pour les conquêtes en Inde en l’an 1000 JC, en 1000 - Miniature de Rashid al-Din de son kitab « Jami ‘al-Tawarikh »
Le premier Ghaznavide indépendant reçois du calife abbasside al-Qadir une robe d’honneur richement décorées d’investiture pour les conquêtes en Inde en l’an 1000 JC, en 1000 - Miniature de Rashid al-Din de son kitab « Jami ‘al-Tawarikh »
Publicité
Résumé

Pris en tenaille entre les empires mongol et ottoman, l’Iran médiéval apparaît comme un territoire culturellement, politiquement et spatialement située à la croisée des peuples voire à la croisée des mondes.

avec :

Ève Feuillebois-Pierunek (maître de conférence habilitée à diriger des recherches à la Sorbonne nouvelle – Paris 3, spécialiste de la littérature mystique persane du Xe au XVIe siècle), Kadhim Jihad Hassan (poète, traducteur, critique littéraire et professeur des universités en littérature arabe classique et traduction littéraire à l'INALCO), Camille Rhoné-Quer (ATER en histoire du monde arabo-musulman et langue arabe à l’Université d’Aix-Marseille 1).

En savoir plus

Vous vous souvenez de cette histoire incroyable… c’était il y a si longtemps… Pourtant elle a fait beaucoup causer… Souvenez-vous : le Sultan venait d’apprendre qu’il était trompé par son épouse ! Et la faite condamner à mort ! Mais si, vous vous souvenez : c’est alors que le Sultan, pour être certains que son épouse lui resterait fidèle, a pris une incroyable décision : il allait changer d’épouse tous les jours, en faisant tuer au petit matin l’épouse de la vieille ! Nous avions les yeux écarquillés à l’annonce de cette nouvelle ! 365 épouses par an, pire encore les années bissextiles ! Ah, ça y est, tout vous revient : quand le sultan épouse la fille du vizir, Shéhérazade, il se fait prendre au piège. Elle lui raconte chaque nuit une histoire qui reste en suspens alors que le jour se lève… et comme le sultan veut connaître la suite de le récit, il ne la tue pas ! Voilà, ça y est : cette histoire incroyable est le propos des Mille et unes nuits, qui ont fait rêver un sultan fabuleux et tant de générations…

Rencontre avec les empires et les dynasties qui ont composé un moyen-âge iranien traversé par une infinité de peuples, d’idées et de cultures, en compagnie de Camille Rhoné-Quer, actuellement maître de conférences à l'Université Aix-Marseille et membre de l'IREMAM, ainsi qu'Ève Feuillebois-Pierunek, maître de conférence habilitée à diriger des recherches à la Sorbonne nouvelle – Paris 3, spécialiste de la littérature mystique persane du 10e au 16e siècle, elle est l'auteure de L'Iran médiéval, Les Belles Lettres, 2018.

Publicité

Que doivent Les Mille et Une Nuits au monde persan ? Qu’a-t-on de nouveau à apprendre de cette oeuvre collective, anonyme et interculturelle ? Pour en parler, nous recevons Kadhim Jihad Hassan, poète, traducteur, critique littéraire et professeur des universités en littérature arabe classique et traduction littéraire à l'INALCO, il est l’auteur d’un article intitulé « Les métamorphoses de Shéhérazade » paru dans le numéro de janvier-février 2020 revue Europe qu'il coordonne, consacrée aux Mille et Une Nuits.

Sons diffusés : 

Archives :

  • L'Iran oriental, Alfred Foucher, historien d’art, radiodiffusion « Heure de culture française » 29 août 1949 
  • Extrait du film Le 7ème voyage de Sinbad, de Nathan Juran en 1958

Lecture par Daniel Kenigsberg : Traité de gouvernement, chapitre 21 “Des ambassadeurs et de la manière de se conduire à leur égard”, Nizam Al- Mulk, XIe siècle 

Lecture par Camille André : Les Milles et Une Nuits, tome premier, “Contes arabes”, traduction d'Antoine Galland 

Musique : Deldar chants d'amour persans par Alireza Ghorbani  

Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Peire Legras
Réalisation
Camille André
Collaboration
Anaïs Kien
Production déléguée