Vue sud-est du Mont du Temple à Jérusalem
Vue sud-est du Mont du Temple à Jérusalem ©Getty - Tomasz Bobrzynski
Vue sud-est du Mont du Temple à Jérusalem ©Getty - Tomasz Bobrzynski
Vue sud-est du Mont du Temple à Jérusalem ©Getty - Tomasz Bobrzynski
Publicité

Située au cœur d’une zone montagneuse, à l’écart des grandes routes commerciales, le site antique de Jérusalem connaît tour à tour la gloire et la destruction. Comment cette bourgade, du IVe millénaire avant notre ère jusqu'à l'arrivée des Romains, est-elle devenue une ville sainte ?

Avec
  • Katell Berthelot historienne des idées, CNRS
  • Michael Langlois maître de conférences à l'université de Strasbourg

La Jérusalem biblique, naissance d'une ville sainte, trois fois sainte d’ailleurs, les juifs, les chrétiens, les musulmans. Un livre nous en raconte l’histoire, tout du moins nous donne des indices : la Bible, par exemple le Livres des Chroniques : "Salomon commença alors la construction de la maison de Yahvé. C'était à Jérusalem, sur le mont Moriyya, là où son père David avait eu une vision. C'était le lieu préparé par David, l'aire d'Ornân le Jébuséen." Face aux textes, que dit l’archéologie ? Comment une modeste bourgade est-elle devenue une ville sainte ? L’enquête commence…

Jérusalem avant Jérusalem

Jérusalem est aujourd’hui le centre névralgique de trois religions monothéistes ; elle concentre tous les regards et toutes les convoitises. Le site de Jérusalem est pourtant, à l’âge du Bronze, un lieu peu accueillant : il est situé au centre d’une zone montagneuse, à l’écart des grandes routes commerciales et il y règne un climat très sec. Comment est donc née cette ville sainte, cette ville-temple, cette ville-monde ?

Publicité

Des premiers habitants, au IVe millénaire avant notre ère, jusqu’aux Romains, l’histoire de Jérusalem reflète l’histoire de toute la région. La ville passe tour à tour sous la domination des Cananéens, des Égyptiens, des Jébuséens, des rois israélites, des Babyloniens, des Perses, des Grecs, des Hasmonéens et des Romains ; à l’image de son Temple, elle connaît tour à tour la gloire et la destruction. Surtout, faire l’histoire de Jérusalem, c’est comparer et confronter sources bibliques et sources archéologiques, qui s’enrichissent et se contredisent dans un même mouvement.

"Dans la Bible, il est question d'Israël comme d'un peuple descendu en Égypte, qui en est sorti sous l'égide de Moïse, puis qui, avec Josué, conquiert la terre promise avec fracas et triomphe (…)", rappelle l’historienne Katell Berthelot. "Certains archéologues pensent aujourd'hui qu'Israël est un des peuples autochtones de Canaan, peut-être semi-nomades ou qui migrait cycliquement le long de la vallée du Jourdain et se réinstallait périodiquement dans ces hautes terres (du pays de Canaan, ndlr.)."

"L'archéologie nous permet de confirmer l'existence d'un certain nombre de rois (cités dans la Bible, ndlr.). Le plus célèbre d'entre eux, c'est le roi David. Dans la tradition biblique, il conquiert la ville de Jérusalem et établit le siège de sa royauté. C'est corroboré au moins par la stèle de Tel Dan, qui signale que le roi en poste à Jérusalem au neuvième siècle avant notre ère est un roi de la dynastie de David", rapporte Michael Langlois, spécialiste de littérature hébraïque et araméenne.

"Jérusalem, au premier siècle, est une ville sainte pour laquelle on a de nombreux témoignages sur le pèlerinage de Juifs du pourtour méditerranéen et même de Mésopotamie. Certains viennent aussi y mourir. C’est une ville où les cimetières mènent un grand rôle", souligne Katell Berthelot.

À réécouter : Aux origines du judaïsme
52 min

Nos invité·e·s

Katell Berthelot est historienne, directrice de recherche au CNRS, spécialiste du judaïsme antique. Elle a soutenu en 2001 une thèse intitulée "Israël et l’humanité dans la pensée juive à l’époque hellénistique et romaine" et publiée en 2003 chez Brill (prix Théodore Reinach de l’Association des Etudes Grecques en 2003). Elle est l'autrice de :

Michael Langlois est docteur ès sciences historiques et philologiques de l’EPHE–Sorbonne, maître de conférences à l’université de Strasbourg et chercheur associé au CNRS/Collège de France, spécialiste de littérature hébraïque et araméenne. Il a notamment publié :

Pour aller plus loin :  suivre Michael Langlois sur Twitter

Sons diffusés dans l'émission

  • Archive : naissance d'Israël dans l'émission Quatrième lundi - ORTF, 28 juin 1971
  • Archive : visite de Jérusalem dans Heure de culture française - RDF, 4 juin 1951
  • Archive : lecture du psaume "Si je t'oublie Jérusalem" dans l'émission La source de vie - ORTF, 12 juillet 1964
  • Lectures par Daniel Kenigsberg : extrait de l'Ancien Testament, Siracide (rédigé vers 200 avant notre ère), 50, 1-4 ; extrait de la Lettre d’Aristée, texte juif du IIe siècle avant notre ère ; extrait de la Guerre des Juifs, VI, 201-213 de Flavius Josèphe
  • Archive : les fouilles archéologiques en Israël - TF1, 14 mars 1979

L'équipe

Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Production déléguée
Jeanne Delecroix
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Valentine Lauwereins
Collaboration
Louise André
Réalisation
Maïwenn Guiziou
Production déléguée