Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte Cristo, romans d'Alexandre Dumas, illustrations de Jules Chéret de 1886 et 1887
Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte Cristo, romans d'Alexandre Dumas, illustrations de Jules Chéret de 1886 et 1887 - gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte Cristo, romans d'Alexandre Dumas, illustrations de Jules Chéret de 1886 et 1887 - gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte Cristo, romans d'Alexandre Dumas, illustrations de Jules Chéret de 1886 et 1887 - gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Publicité

Parus sous forme de feuilleton dans la presse à grand tirage, les romans historiques d'Alexandre Dumas passionnent des milliers de lecteurs. L'écrivain prolifique fait de la restitution historique un puissant vecteur de diffusion de ses idées.

Avec
  • Isabelle Safa Docteure en littérature française
  • Judith Lyon-Caen Historienne, directrice d'études à l'EHESS

Prenons dans la bibliothèque ce beau volume de 1844 et lisons les premières lignes : "Il y a un an à peu près qu’en faisant à la Bibliothèque royale des recherches pour mon Histoire de Louis XIV_, je tombai par hasard sur les Mémoires de M. d’Artagnan, imprimés à Amsterdam, chez Pierre Rouge, comme la plus grande partie des ouvrages de cette époque, où les auteurs tenaient à dire la vérité sans aller faire un tour plus ou moins long à la Bastille._" Histoire, références bibliographiques, documents, sources, il s’agit sans aucun doute de l’ouvrage d’un historien qui nous parle de grands personnages, Louis XIV, Anne d’Autriche, Richelieu, Mazarin. Très vite, d’autres personnages apparaissent : Monsieur de Tréville, capitaine des mousquetaires du roi, Athos, Porthos et Aramis. Nous avons entre les mains Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. Un superbe univers s’ouvre à nous : que l’aventure commence !

La vogue du roman historique

Suivre les trois (quatre !) mousquetaires croiser le fer sous le règne de Louis XIII ; vivre les péripéties de la Révolution avec Ange Pitou ; accompagner la vengeance d’Edmond Dantès dans la France de la monarchie de Juillet… Lire les romans d’Alexandre Dumas revient souvent à opérer une véritable plongée dans l’histoire. "Le lectorat de Dumas a une extrême curiosité pour ce qui s'est passé avant, explique l'historienne Judith Lyon-Caen. Dumas donne à lire l'histoire à des générations qui, pour l'essentiel, n'ont pas connu la Révolution française ni l'Ancien Régime." Comment le roman devient-il "historique" sous la plume de Dumas et de ses contemporains du XIXe ? L’écrivain se ferait-il historien ? Et quelle vision de l’histoire porte-t-il ? 

Publicité

Pour répondre à ces questions, il faut se faire soi-même historien ou historienne, et replacer Alexandre Dumas dans son temps. Un temps agité par les révolutions, où les mutations de la presse signent l’éclosion du roman-feuilleton, où la discipline historique commence à se distinguer de la littérature. Autant d’éléments qui permettent de répondre à la question : que nous dit Alexandre Dumas de l’histoire et de son propre temps ? 

Réfléchir à l'histoire, transmettre l'histoire

Alexandre Dumas consacre notamment une tétralogie à la Révolution française. Isabelle Safa, docteure en littérature française, souligne la réflexivité dans la manière de l’écrivain d’envisager l’histoire. Elle cite le commentaire de Dumas sur "la difficulté pour sa génération d'envisager froidement ce chiffre longtemps regardé comme fatal, 93. Dumas souligne la nécessité de refaire toute son éducation politique avant d'y parvenir, poursuit Isabelle Safa. Il a très tôt l’idée que la Révolution française est un moment fondateur et qu'il faut s'y affronter sur un autre mode que celui de l'effroi ou de l'enthousiasme."

Transmission et pédagogie sont donc au cœur du projet d’Alexandre Dumas. "Léguer l'histoire au peuple, c'est le moyen de le rendre acteur de cette histoire" rapporte Isabelle Safa. "De ce point de vue-là, on peut rapprocher ce qu'il fait de l'entreprise des historiens de la Troisième République." 

En savoir plus : Alexandre Dumas

Intervenantes

Judith Lyon-Caen est historienne, directrice d’études à l’EHESS. Elle a publié :

Isabelle Safa est docteure en littérature française, diplômée de Sciences Po. Elle a soutenu en 2013 une thèse intitulée  "Du temps retrouvé au temps réfléchi : enjeux idéologiques et narratologiques de la mise en roman de l'histoire dans l'œuvre d'Alexandre Dumas père". Elle est secrétaire générale de la Société des Amis d’Alexandre Dumas et assistante d'édition aux Cahiers de l'Orient. Elle a notamment publié une biographie d’Alexandre Dumas aux Presses Universitaires de France, collection "Biographies", en octobre 2021. Elle a aussi codirigé plusieurs numéros de la revue Cahiers Dumas, éditée chez Classiques Garnier.

Références sonores

  • Archive de Louis Gabriel Robinet sur les directeurs de journaux d'hier et d'aujourd'hui dans Les grandes conférences - RTF, 17 novembre 1958
  • Archive de l'historien Robert Mandrou à propos de l'apport de Jules Michelet dans Tribune JT - RTF, 23 mai 1966
  • Lecture d'un extrait du Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas, 1844, lu par Daniel Kenigsberg
  • Archive sur Jules Barbey d'Aurevilly dans Les bonnes adresses du passé - ORTF, 25 juin 1964
  • Archive d'Alain Decaux qui raconte comment il a accédé au passé grâce à Dumas au micro de Jacques Chancel dans Radioscopie - France Inter, 7 janvier 1977