Des manifestants font face à la police devant la librairie Joseph Gibert, boulevard Saint Michel le 6 mai 1968 à Paris ©AFP - Jacques Marie
Des manifestants font face à la police devant la librairie Joseph Gibert, boulevard Saint Michel le 6 mai 1968 à Paris ©AFP - Jacques Marie
Des manifestants font face à la police devant la librairie Joseph Gibert, boulevard Saint Michel le 6 mai 1968 à Paris ©AFP - Jacques Marie
Publicité
Résumé

De l'entre-deux-guerres à mai 1968, comment le pouvoir tient-il la rue ?

avec :

Danielle Tartakowsky (historienne, spécialiste de l'histoire des mouvements sociaux, ancienne présidente de l'université Paris VIII).

En savoir plus

La manifestation de rue serait-elle le spectacle ultime, le spectacle total, celui qui mobilise tous nos sens ? Le corps est en mouvement, les jambes s’activent et, parfois, le poing est levé. 

Sous nos yeux des couleurs, des pancartes, dans banderoles. C’est beau une manif’. Sur l’air des lampions, les slogans sont repris en chœur par la foule, tout comme les chansons crachées par des sonorisations surpuissantes des chars syndicaux. C’est bruyant une manif’. 

Publicité

La gastronomie n’est pas en reste et nos papilles sont titillées par le goût des merguez et des autres grillades qui, dans le même temps, amusent notre odorat. Parfois, l’odeur est celle des gaz lacrymogènes, quand le toucher est celui des matraques ou des armes létales. Le manifestant voit rouge. Le goût est amer quand notre sixième sens nous dit qu’il est temps de quitter la manifestation. 

Alors, la manifestation de rue serait-elle le spectacle total qui mobilise tous nos sens ? Espérons seulement que le clou du spectacle n’est pas celui des chaussettes à clous, celles chantées par Boris Vian, des souliers ferrés utilisés par les gendarmes. 

Comment tenir la rue quand le pavé est battu ? Nous en parlons dans Le Cours de l’histoire avec Danielle Tarta-Tarta-Tartakowsky ! 

Nous recevons ce matin Danielle Tartakowsky, spécialiste de l'histoire sociale et politique dans la France du XXe siècle et ancienne présidente de l'université Paris 8. Ses recherches concernent plus spécifiquement l'histoire des mouvements sociaux et des mobilisations collectives pour les périodes de crise qu'ont été 1934-1936 et 1968, elle est l'auteure de nombreux ouvrages sur ce sujet dont : Manifester à Paris, 1880-2010, paru aux éditions Champ-Vallon, en 2010 ; Histoire des mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours, aux éditions La Découverte, en 2012. Son dernier ouvrage L’État détricoté. De la Résistance à la République en marche, a paru aux éditions du Détour en 2018.

Sons diffusés : 

Lecture par Olivier Martinaud : Lettre du préfet Maurice Grimaud aux policiers, le 29/05/1968

Archives : 

  • Marius Moutet, hommage à Léon Blum, en 1960
  • Extrait sonore d'une vidéo de la CGT au sujet des grèves, datée de 1948

Musique : Mon CRS par Annie Cordy 

Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Peire Legras
Réalisation
Camille André
Collaboration
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Chronique