Couteau inuit en ivoire de morse avec scène de chasse à la baleine. XIXe siècle. Collection du British Museum. Photo : CM Dixon/Heritage Images. ©Getty
Couteau inuit en ivoire de morse avec scène de chasse à la baleine. XIXe siècle. Collection du British Museum. Photo : CM Dixon/Heritage Images. ©Getty
Couteau inuit en ivoire de morse avec scène de chasse à la baleine. XIXe siècle. Collection du British Museum. Photo : CM Dixon/Heritage Images. ©Getty
Publicité
Résumé

L’Arctique nord-américain et le Groenland accueillent plusieurs vagues de peuplement depuis la déglaciation. Diverses cultures s'y succèdent ou s'y côtoient : pré-dorsétienne, dorsétienne, thuléenne et inuit. Comment se caractérisent ces populations et comment s'adaptent-elles à ce milieu complexe ?

avec :

Claire Alix (Maître de conférences à l’Université de Paris I), Claire Houmard (Archéologue spécialiste du Paléolithique supérieur européen et de l’Arctique américain).

En savoir plus

Direction le grand Nord ! Qui sont les Inuits ? D’où viennent-ils ? Quelle est leur histoire ? En 1830, le docteur Joseph Morel de Rubempré fait paraître « L'art de prolonger la vie de l'homme et de la femme ». Quel beau sujet ! Pour l’Amérique septentrionale, il donne le cas du Labrador, ou pays des Esquimaux, comme il dit, « une contrée aride et inculte, des moins favorables à la longévité, dont les habitants ont d'ailleurs l'habitude de mettre à mort quiconque ne peut plus subvenir  à ses besoins ». Les Inuits vivent dans un environnement exigeant, voire impitoyable, mais l’Arctique est occupé depuis des millénaires. Alors, loin des clichés, il nuit à personne d’étudier la préhistoire des Inuits ! Xavier Mauduit

Les Occidentaux ont une vision de l’Arctique qui l’apparente à une région hostile, inhospitalière, dangereuse et sauvage. La perception qu’en ont ses habitants, et notamment les Inuits, révèle une réalité bien différente : celle d’un environnement certes exigeant, voire impitoyable, mais riche et favorable aux activités humaines. La région est d’ailleurs peuplée depuis longtemps, notamment l’Alaska, qui offre des traces de cultures remontant à plus de 14 000 ans av JC. Les premières populations paléoeskimaudes s’installent quant à elle en Alaska et au nord du Canada autour de 4 500 ans av JC. 

Publicité

Culture pré-dorsétienne, culture de Dorset, culture de Thulé… Quelles populations, quelles migrations, quels modes de vie, quels échanges se cachent sous ces termes ? Comment le Grand Nord américain a-t-il été peuplé, et qui étaient les ancêtres des Inuits ? Quels défis le réchauffement climatique pose-t-il aux archéologues de la région ? Nous en parlons avec nos invités... 

Avec Claire Alix, maîtresse de conférences en anthropologie, ethnologie, préhistoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle est responsable de l’enseignement de l’archéologie de l’Arctique. Elle est aussi chercheuse associée à l'Alaska Quaternary Center, University of Alaska, Fairbanks (États-Unis) et consultante en archéologie arctique et en analyse des bois archéologiques. Elle est coautrice de "Archéologie du cap Espenberg ou la question du Birnik et de l'origine du Thulé dans le nord-ouest de l'Alaska" et de "Archéologie boréale - pour le développement des recherches arctiques", deux articles parus dans Les Nouvelles de l'archéologie, n°141, 09/2015  ainsi que de  “Whales, wood and baleen in northwestern Alaska - reflection on whaling through wood and boat technology at the Rising Whale site”, Korean Prehistoric Art II - Whale on the Rock II, 2018. 

Avec nous aussi Claire Houmard, post-doctorante au CNRS, archéologue spécialiste du Paléolithique supérieur européen et de l’Arctique américain. Elle est autrice de "Dorsétiens et Thuléens dans l’Arctique de l’Est canadien, quelle modalité de remplacement (~XIIIe siècle apr. J.-C. ) ?", Les Nouvelles de l'archéologie, n° 141, 09/215, pp. 38-44 et de "Premiers Thuléens, derniers Dorsétiens : expansion démique et/ou acculturation indigène des peuples de l’Arctique de l’Est canadien ?", Annales de la Fondation Fyssen, n°28, 2013, pp. 138-151. 

Les sites les plus anciens qu'on va trouver, plutôt dans le centre de l'Alaska, sont datés à 14 000 ans. Des sites assez anciens donc qui sont complètement liés aux premiers peuplements d'Amérique avec des liens très fort avec l'Asie et le nord sibérien où l'on a des peuplements qui remontent à 30 000 ans. Claire Houmard

Sons diffusés :

  • Archive - 1956 - Télévision française - De nos jours - Voyage arctique. 
  • Archive - 26/03/1966 - RTF - JT de 13H - Paul-Émile Victor parle de son admiration pour Knut Rasmussen.
  • Lecture par Olivier martinaud d'un extrait de l'ouvrage De pierre et d'os de Bérengère Cournut. (Édition Le Tripode, 2019)
  • Archive - 16/04/1974 - Les grandes énigmes - Jean Malaurie.
  • Archive - 04/10/1963 - Cinq colonnes à la une - Alaska. 
  • Musique - Jeux vocaux inuits : 3 karajjait de la Terre de Baffin - enregistrements de Nicole Beaudry, Claude Charron et Denise Harvey 1991
Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Eric Lancien
Réalisation
Odile Joëssel
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Maïwenn Guiziou
Production déléguée