En 1975, deux jeunes photographes, Arnaud Baumann et Xavier Lambours, s'invitent dans l'antre du détonnant "Hara Kiri" - Lambau
En 1975, deux jeunes photographes, Arnaud Baumann et Xavier Lambours, s'invitent dans l'antre du détonnant "Hara Kiri" - Lambau
En 1975, deux jeunes photographes, Arnaud Baumann et Xavier Lambours, s'invitent dans l'antre du détonnant "Hara Kiri" - Lambau
Publicité
Résumé

"Rien n’est sacré", "Rire de tout, de tout forcément, amèrement, pour exorciser les vieux monstres" disait Cavanna, fondateur d’Hara-Kiri. Le mythique journal satyrique, précurseur de Charlie Hebdo, avait accueilli deux jeunes photographes au sein de sa rédaction. Ils racontent à travers une expo.

avec :

Arnaud Baumann (Photographe), Marc Bruckert (Scénariste, commissaire d'expositions), Xavier Lambours (Photographe).

En savoir plus

25 ans d’une histoire « orgiaque et chaotique » exhumés par Marc Bruckert et Thomas Mailaender. Car Hara-Kiri, ça n’était pas que du dessin, mais aussi des photos, beaucoup de photos : détournées, mises en scène… Le journal a publié des Unes et de nombreux romans-photo inoubliables, souvent censurés, jusqu’à l’interdiction définitive.

Et des photos, il y en a aussi des créateurs de cet hebdomadaire sans précédent. Arnaud Baumann et Xavier Lambours, dits Lambau, ont passé le pas d’Hara-Kiri à 20 à peine, et comme ils le disent, ils y ont fait leur éducation. En 2015, les deux photographes ont publié un album de l’intimité des créateurs du journal, « Dans le ventre d’Hara-Kiri » (Editions de la Martinière, 2015).

Publicité

Nous recevons ce matin Marc Bruckert, Arnaud Baumann et Xavier Lambours.

Ecoutez la suite de l'entretien ici

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Victor Dekyvère
Production
Olivier Bétard
Réalisation
Lise Côme
Réalisation