Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres »
Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres »
Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres » ©Getty - 	DEA / C. SAPPA
Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres » ©Getty - DEA / C. SAPPA
Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres » ©Getty - DEA / C. SAPPA
Publicité
Résumé

Comment peut-on avoir le désir de se soumettre ? Ecoutez la parole de celui qui n’a que 16 ans quand il rédige ce texte plein de sagesse.

avec :

Louis Garrel (acteur, réalisateur, scénariste).

En savoir plus

Comment la liberté peut-elle se nier elle-même ? Autant vouloir ne plus vouloir, ou réclamer librement de porter des chaines aux pieds... Pourtant, c’est comme ça que ça marche : telle est l’étrange et imparable leçon du discours de la servitude volontaire.

En savoir plus : Discours de la servitude volontaire - La Boétie

Texte bref, parfaitement construit, scintillant, paradoxal et beaucoup plus conservateur qu’on n’a voulu le penser, le Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie est un mode d’emploi pour ne pas être dupe du pouvoir, car ce n’est pas en luttant contre la tyrannie qu’on parvient à l’abattre, mais en comprenant ses mécanismes qu’on parvient à ne pas la subir, ni la désirer. 

Publicité

A la lecture pour La Boétie : Louis Garrel

A la réalisation : François Caunac