Parade de la Gay Pride à Sao Paulo en juin 2015 ©Reuters - Stringer Brazil
Parade de la Gay Pride à Sao Paulo en juin 2015 ©Reuters - Stringer Brazil
Parade de la Gay Pride à Sao Paulo en juin 2015 ©Reuters - Stringer Brazil
Publicité
Résumé

De tous les racismes, l’homophobie est avec la misogynie celui qui s’exprime le plus volontiers, car il s’abrite derrière des considérations érudites.

avec :

Julie-Marie Parmentier.

En savoir plus

Les délires de Gobineau sur l’inégalité des races n’ont pas résisté à l’arrivée du XX siècle et le constat qu’il n’y a pas de race, mais les considérations oiseuses sur l’homosexualité comme un vice sont plus difficiles à abattre, à quoi tient cette résistance de la connerie ?

Il faut prendre au sérieux les arguments des homophobes. Il faut entendre et écouter les sophismes d’une haine qui se donne tantôt la science, tantôt le bon sens, pour alibi. Il faut plonger dans le marais de ces discours pestilentiels et parfumés pour en extraire la substantifique boue. Car combattre les choses n’est pas les comprendre, mais comprendre les choses, c’est les combattre.

Publicité

A la lecture : Julie-Marie Parmentier

A la réalisation : François Caunac

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.