Publicité
En savoir plus
portrait de Virginia Woolf par Vanessa Bell
portrait de Virginia Woolf par Vanessa Bell

« Mrs Dalloway dit qu’elle irait acheter les fleurs elle-même. » Ainsi commence l’aventure d’une journée, de juin 1923. Et le livre éponyme, enchanteur, de la grande Virginia Woolf, un fragment de réel offert en partage par celle qui ayant tout compris, vécut au-dessus de ses moyens avant de mourir comme l’un de ses personnages.

Dans les yeux des hommes, dans leurs pas, leurs piétinements, leur tumulte, dans le fracas, dans le vacarme, voitures, autos, omnibus, camions, hommes-sandwich traînant et oscillant, orchestres, orgues de Barbarie, dans le triomphe et dans le tintement et dans le chant étrange d’un aéroplane au-dessus de sa tête, il y avait ce qu’elle aimait : la vie, Londres, ce moment de juin.

Publicité

A la lecture : Marianne Basler

A la réalisation : François Caunac

> Chaque semaine, une autre thématique philosophique sur le blog de Raphaël Enthoven ! Cliquer ICI pour écouter et télécharger le meilleur des archives des "Nouveaux chemins de la connaissance"

Références

L'équipe

François Caunac
Réalisation
Paola Raiman
Collaboration
Alice Ramond
Collaboration