France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Sénèque
Sénèque

La vie est courte, dit-on. Dépêchons-nous, dépêchons-nous... Mais d’aller où ? Et pour quoi faire ? Bonjour l’angoisse. Traînons des pieds, alors ? Occupons-nous de nos vêtements, de nos cheveux, du peigne et du miroir, mais à quoi bon ? En vérité, la vie est beaucoup trop courte pour qu’on se dépêche ou pour qu’on traîne des pieds. Que faire de l’intervalle qui sépare la naissance, de la mort ? La vie, enseigne Sénèque, n’a pas vraiment la longueur de nos années, mais la durée que notre sagesse lui donne. D’un vieillard que l’oubli recouvre à la seconde où on l’ensevelit, on dira qu’il est mort prématurément. D’un jeune homme que l’éternité préserve alors qu’un accident l’a fauché, on dira qu’il a bien vécu. Car l’enjeu n’est pas de vivre longtemps, mais de vivre l’instant.

A la lecture : Georges Claisse

Publicité

A la réalisation : François Caunac

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

**On peut entendre dans l'émission : **

-Extrait du film Pulp Fiction , Quentin Tarantino (1994)

-Extrait du film Heat , Michael Mann (1995)

-Le Couronnement de Poppée , Monteverdi (1642)