Violences lors de la manifestation contre la loi travail le 14 juin 2016.
Violences lors de la manifestation contre la loi travail le 14 juin 2016. ©Maxppp - Yann Renoultl/Wostok Press
Violences lors de la manifestation contre la loi travail le 14 juin 2016. ©Maxppp - Yann Renoultl/Wostok Press
Violences lors de la manifestation contre la loi travail le 14 juin 2016. ©Maxppp - Yann Renoultl/Wostok Press
Publicité

Le Premier Ministre et le Président de la République évoquent l'idée d'interdire les manifestations à Paris et braquent un peu plus les syndicats qui programment deux nouvelles journées d'action.

par Amélie Perrier.

Les syndicats annoncent des manifestations contre la loi travail les 23 et 28 juin, réaction immédiate après la mise en garde de l'éxécutif sur une possible interdiction des cortèges, pour endiguer la violence. Précisions de Maxime Debs.

Publicité

La colère contre le projet de Myriam El Khomri pourrait également compromettre aujourd'hui d'autres négociations sur la réforme de l'assurance chômage nous dira Jean-Marc Chardon.

Pas de primaire pour le PS : la justice déboute des militants qui réclamaient un scrutin pour choisir leur candidat à la présidentielle. Le Premier Secrétaire a l'intention de modifier les statuts du parti pour écarter la possibilité d'une primaire. Le point avec Stéphane Robert, et la réaction de l'invité des Matins Arnaud Montebourg.

Après les attentats d'Orlando et Magnanville, nous nous interrogerons sur la stigmatisation des musulmans partout dans le monde. En Allemagne, les discours populistes prennent racine dans la société, c'est ce que révèle une étude l'université de Leipzig. Correspondance de Cyril Sauvageot.

Et aux Etats-Unis, la communauté musulmane craint les représailles, surtout après les propos incendiaires du candidat républicain Donald Trump. Reportage à Orlando avec Claude Guibal.

L'équipe