Soirée électorale pour la victoire d'Emmanuel Macron, au parc des expositions de Paris, 23 avril 2017.
Soirée électorale pour la victoire d'Emmanuel Macron, au parc des expositions de Paris, 23 avril 2017.
Soirée électorale pour la victoire d'Emmanuel Macron, au parc des expositions de Paris, 23 avril 2017.  ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Soirée électorale pour la victoire d'Emmanuel Macron, au parc des expositions de Paris, 23 avril 2017. ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Soirée électorale pour la victoire d'Emmanuel Macron, au parc des expositions de Paris, 23 avril 2017. ©AFP - DENIS MEYER / HANS LUCAS
Publicité
Résumé

Les électeurs français ont choisi le renouveau hier avec deux finalistes inédits pour la présidentielle, Emmanuel Macron jamais élu jusqu'alors, face à Marine Le Pen. Les candidats des grands partis traditionnels sont balayés.

En savoir plus

Une partition entièrement réécrite, et deux interprètes finalement à l'unisson d'un refrain maintes fois entonné ces derniers mois, le refrain du renouveau et du changement de la classe politique.

Antoine Marette nous dira d'abord comment Emmanuel Macron a fait triompher sa stratégie "ET de droite ET de gauche".

Publicité

Christine Moncla, en direct d'Hénin Beaumont, nous racontera comment la qualification du FN et de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle n'a plus rien d'une surprise.

Nous irons également chez les électeurs de François Fillon, déboussolés par la défaite et par la consigne de vote pro-Macron de leur candidat. Reportage d'Estelle Schmitt.

Jean-Luc Mélenchon, arrivé quatrième, s'est refusé pour sa part à choisir entre les deux finalistes.

En cinquième position, Benoît Hamon s'effondre. Il ne récolte que 6,35% des votes. Le Parti Socialiste sort laminé du scrutin, récit de Ludovic Piedtenu.

Nous poursuivrons notre série "vu d'ailleurs" à Londres où le discours pro-européen et pro-entreprises a séduit au pays du Brexit. Reportage d'Antoine Giniaux.

Et à Moscou, on avait choisi Marine Le Pen au Kremlin, correspondance de Claude Bruillot.

Références

L'équipe

Martin Desclozeaux
Réalisation
Amélie Perrier
Journaliste