Alors que les ventes totales baissent de 2,7 % sur un an, celles des véhicules électriques progressent. La hausse la plus spectaculaire concerne la Renault Zoe (ici en Inde en février) : 258 % de hausse sur un an.
Alors que les ventes totales baissent de 2,7 % sur un an, celles des véhicules électriques progressent. La hausse la plus spectaculaire concerne la Renault Zoe (ici en Inde en février) : 258 % de hausse sur un an. ©AFP - Money Sharma
Alors que les ventes totales baissent de 2,7 % sur un an, celles des véhicules électriques progressent. La hausse la plus spectaculaire concerne la Renault Zoe (ici en Inde en février) : 258 % de hausse sur un an. ©AFP - Money Sharma
Alors que les ventes totales baissent de 2,7 % sur un an, celles des véhicules électriques progressent. La hausse la plus spectaculaire concerne la Renault Zoe (ici en Inde en février) : 258 % de hausse sur un an. ©AFP - Money Sharma
Publicité

Parmi les augmentations fiscales annuelles de mars : le nouveau bonus-malus automobile, bien plus contraignant qu'auparavant. Cette taxe écologique est censée favoriser l'électrification du parc ; mais dans un contexte tendu, celle-ci pourrait ressembler à une marche forcée pour les constructeurs.

Avec
  • Tommaso Pardi Codirecteur du GIS Gerpisa (Groupe d'Etudes et de Recherche Permanent sur l'Industrie et les Salariés de l'Automobile) à l'ENS Cachan

Parmi les augmentations fiscales annuelles de mars : le nouveau bonus-malus automobile, bien plus contraignant qu'auparavant. Cette taxe écologique est censée favoriser l'électrification du parc ; mais dans un contexte tendu, celle-ci pourrait ressembler à une marche forcée pour les constructeurs.

L'équipe