Publicité
En savoir plus

Après avoir annoncé, en mars dernier, son intention d’attribuer le prix du « Courage et de la Liberté d’expression », à Charlie Hebdo, six auteurs membres du Pen Club annoncent qu’ils boycottent cette cérémonie. Ils lancent une pétition sur le site The Intercept, bientôt signée par quelques 204 écrivains américains.

Russell Banks
Russell Banks
- Sylvie Cambon

Parmi eux, l’écrivain américain Russell Banks , qui, même si il a été très ému et choqué par l’attentat contre Charlie Hebdo, explique pourquoi il a tout de suite été contre la remise de ce prix : « Historiquement ce prix a toujours été donné à des journalistes qui ont mis en jeu leurs vies pour améliorer vraiment le sort des citoyens. » Et d’ajouter : « Ce n’est plus une question de liberté d’expression. Ce que fait Charlie Hedo n’a rien d’essentiel pour la population française ou celle du monde. Ils sont tout à fait libres de le faire, mais nous n’avons pas à les récompenser pour ça. »

Publicité

Dans cette pétition, de grand noms également comme Joyce Carol Oates , Peter Carey , **Juno Diaz ** ou encore Michael Ondaatje , accusent Charlie Hebdo d’avoir pu causer avec les caricatures de Mahomet « une plus grande humiliation et d'une plus grande souffrance » à une catégorie de la population française, « dont une large partie est musulmane pratiquante » et de s’être attaqué à «*une partie de cette population française déjà marginalisée et rendue victime * ». Les signataires indiquent qu’ils ne combattent pas Charlie Hebdo mais qu’ « *il y a une différence entre soutenir une liberté d'expression qui va à l'encontre de l'acceptable et récompenser une telle liberté d'expression * ». Une pétition aussitôt dénoncée par des auteurs comme Salman Rushdie et plusieurs éditorialistes américains.

Nous reviendrons sur ce débat dans le journal de la culture avec l’écrivain Russell Banks , signataire de la pétition contre le prix à Charlie Hebdo et Michael C. Moynihan , éditorialiste américain pour The Daily Beast, proche de Salman Rushdie et auteur d’une tribune contre la pétition des 204 écrivains.