Zaha Hadid à Londres en 2013 ©Maxppp - FACUNDO ARRIZABALAGA / EPA / Newscom
Zaha Hadid à Londres en 2013 ©Maxppp - FACUNDO ARRIZABALAGA / EPA / Newscom
Zaha Hadid à Londres en 2013 ©Maxppp - FACUNDO ARRIZABALAGA / EPA / Newscom
Publicité
Résumé

Zaha Hadid, première femme lauréate du Prix Pritzker, l'équivalent du prix Nobel en architecture, est morte à 65 ans d'une crise cardiaque.Née en Irak, elle a fondé à Londres l'une des agences les plus importantes du monde, et avaient imposé ses réalisations tout en courbes dans le monde entier.

avec :

Odile Decq (Architecte), Francis Rambert (Directeur de l'Institut Français d'Architecture).

En savoir plus

La nouvelle de la disparition de Zaha Hadid, considérée comme l'une des plus grandes architectes du monde, à 65 ans seulement,  a provoqué un choc dans le monde de l'architecture.

Profondément influencée par Oscar Niemeyer et le mouvement déconstructiviste, Zaha Hadid s'est imposée grâce à l'extraordinaire qualité de ses dessins dès les années 80. A la fin des année's 90,  elle parvient enfin à construire des réalisations qui vont marquer leur temps.  Ses œuvres les plus emblématiques se retrouvent aussi bien en Europe, avec le MAXXI de Rome, l'Evelyn Grace Academy ou encore la piscine olympique à Londres,  que dans les pays émergents à l'image de l'opéra de Canton, ou du Dongdaemun Design Plaza à Séoul.

Publicité
Intérieur MAXXI Rome
Intérieur MAXXI Rome

Son travail est aussi salué en France, où elle construit la gare de tramways de Strasbourg mais aussi la tour de l'entreprise CMA-CGM à Marseille.

Gare centrale des tramways-Strasbourg
Gare centrale des tramways-Strasbourg

Son architecture iconique, à l'antithèse de l'approche contextuelle ou environnementale divise encore la profession, mais tous saluent aujourd’hui  la force inébranlable de cette femme qui est l'une des rares à avoir su s'imposer dans le monde encore très masculins des grands architectes comme l'explique l'architecte Odile Becq:

Elle n'avait pas peur. Pour arriver là, il faut franchir tellement d'obstacles quand on est un femme, qu'elle n'avait plus peur. Elle était libre.

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Production
Thomas Beau
Réalisation