Primo Levi
Primo Levi  ©AFP - MARCELLO MENCARINI / Leemage
Primo Levi ©AFP - MARCELLO MENCARINI / Leemage
Primo Levi ©AFP - MARCELLO MENCARINI / Leemage
Publicité

Au menu de ce journal : un mercredi très cinéma, des marionnettes pour publics avertis, le décès de l’homme de théâtre Jacques Nichet, et le centenaire de la naissance d’un témoin majeur.

Commémorer Primo Levi

On commémore aujourd’hui le centenaire de l’écrivain Primo Levi, prisonnier numéro 174 517 à Auschwitz. Né le 31 juillet 1919, l’Italien met fin à ses jours le 11 avril 1987. Par nécessité de témoignage, il devient écrivain et publie l’œuvre majeure Si c’est un homme en 1947, suivi d’une douzaine d’ouvrages sur l’horreur des camps. Primo Levi est l’un des premiers à mettre en œuvre un devoir de mémoire, l'un des premiers aussi à lutter contre l’oubli et contre le négationnisme de la Shoah.  

Le Passage d'un témoin de Philippe Mesnard est une biographie complète, accompagnée de documents rares. Elle est sortie en juin dernier aux éditions Pluriel.

Publicité

Décès de l’homme de théâtre Jacques Nichet

On a appris hier la disparition de l’homme de théâtre Jacques Nichet à l’âge de 77 ans. À la fois auteur, metteur en scène et dénicheur de talents, il fonde en 1972 le théâtre de l’Aquarium à Paris. Également acteur de la décentralisation théâtrale, il a dirigé de nombreuses scènes nationales et a défendu, toute sa vie, la création contemporaine. Il se disait "partisan d’un théâtre qui se fait comme si l'on était en vacances, détendu". Je vous invite à réécouter la série A voix nue de 2011 où il raconte sa passion pour le jeu d’acteur. 

En savoir plus : Jacques Nichet

Un mercredi très cinéma

Et tout particulièrement aujourd’hui avec l’inauguration d’un musée dédié à une icône du 7e art Français

  • Inauguration du musée Louis de Funès

Le musée Louis de Funès, dans la ville de Saint Raphaël, ouvre ses portes aujourd’hui, avec des projections de films et de documentaires ainsi qu’une exposition temporaire et une collection permanente de plus de 1 500 objets. 

  • Dans les salles obscures aujourd’hui

Fanny et Alexandre, le chef-d’œuvre du Suédois Ingmar Bergman, cinéaste du trouble, sort dans sa version longue. Plus contemporain - et toujours en version longue - Halte, un film de 4h39 tourné en noir et blanc, met en scène une dystopie dans laquelle en 2034 le soleil ne se lève plus. Un film présenté à Cannes dans la sélection Un certain Regard et réalisé par le Philippin Lav Diaz- vous le receviez ici la semaine dernière Benoit. 

L'Invité(e) culture
22 min

Très remarqué à Cannes également, le documentaire sur la star du foot Diego Maradona. Un film réalisé par Asif Akapidia, réalisateur oscarisé en 2016 pour son film sur Amy Winehouse, Amy. Il s'agit d'un documentaire sportif réalisé avec plus de 500 heures de rushs et riche d’archives inédites.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Marionnettes et documentaire au Festival MIMA

Documentaire toujours, mais cette fois, avec des marionnettes. La 31e édition du Festival MIMA commence dès demain, dans la ville de Mirepoix, au pied des Pyrénées, jusqu'au dimanche 3 août. Il s'agit du plus grand festival de marionnette, après celui de Charleville-Mézières. Cette année, 60 compagnies sont réunies autours d'un thème : les liens entre marionnettistes et documentaires. Des spectacles qui parlent du réel, notamment Héroïnes d’Anne Cécile Richard sur la condition des femmes dans l’agriculture. Ou encore avec la Compagnie « Plexus Polaire », le spectacle Chambre noire sur la vie de Valérie Solanas, la féministe radicale qui tenta d’assassiner Andy Warhol en 1967.

Chambre noire fera l’ouverture demain. Le spectacle est interdit au moins de 16 ans, ce qui signifie bien que l’art de la marionnette se détache des clichés lié à l’enfance, qu’il est bien un art "adulte" et que de nouvelles formes de langage scénique se développent. Mais l'art de la marionnette n'est-il pas contradictoire avec celui du documentaire? La directrice du Festival Caroline Galmot nous explique pourquoi il s'agit du contraire.

L'équipe