Publicité
En savoir plus

Le Conseil d'Etat a confirmé aujourd’hui l'interdiction du film de Gaspard Noé Lov e, qui contient des scènes de sexe non simulées, aux moins de 18 ans. En faisant cela, la plus haute juridiction administrative rejette un recours qui émanait du ministère de la culture et donne satisfaction à une association "Promovoir", proche des milieux traditionnalistes, qui conteste régulièrmeent les classifications de films comme L'inconnu du Lac , ou encore Nymphomaniacs . Cette nouvelle affaire met en valeur le caractère peut-être obsolète de la législation française en matière de classification.

Avec Fleur Pellerin , Ministre de la Culture et Bernard Andrieu , philosophe, spécialiste du corps et de sa représentation, professeur à l'Université Paris Descartes.

Publicité