Publicité
En savoir plus

Le président François Hollande a tranché l'épineux dossier de la redevance audiovisuelle public: elle augmentera seulement d'un euro et ne sera pas étendue aux tablettes et aux smartphones. Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions indique aujourd'hui que cet arbitrage ne suffira pour renflouer les finances de France Télévisions, d'autant que le retour de la publicité après 20h sur les chaines publiques n'a pas été retenu non plus. Elle annonce donc un plan d'économie de près 50 millions d'euros.

Mais, même s'il n'a pas augmenté la redevance, le gouvernement a largement augmenté la taxe Copé (33%), qui s'applique aux opérateurs de télécome et fournisseurs d'accès à internet (Free, Orange etc..), pour financer l'audiovisuel public. Cette taxe qui va générer beaucoup d'argent, risque pourtant d'être repercuté par les grand acteurs de la téléphonie et d'internet, et donc , à terme d'être indirectement financée par les ménages.

Publicité

Avec Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et le Communication et Marc Rees, rédacteur en chef du site NextINpact.com, spécialisé dans l'informatique et les nouvelles technologies.

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Production
Thomas Beau
Réalisation