Publicité
Résumé

La présidente de l'Ordre des Architectes, Catherine Jacquot, accuse la Ville d'avoir fait travaillé gratuitement des centaines d'architectes avec son appel à projet "Réinventons Paris". La Ville se défend en rappelant qu'il ne s'agit pas d'un marché public.

avec :

Catherine Jacquot (Architecte et présidente du Conseil National de l'Ordre des Architectes), Jean-Louis Missika (Penseur du numérique et ancien adjoint à la Maire de Paris chargé de l'urbanisme).

En savoir plus

Quel est le statut de l'appel à projet innovant "Réinventer Paris" lancé par la Ville? La Ville aurait-elle dû faire un effort et montrer l'exemple en rémunérant les participants à cet appel à projet?

Paris a identifié 22 sites qu'elle comptait céder, et a obligé les promoteurs intéressés à s'associer à des projets innovants  pour emporter les sites, . Un appel qui a remporté un franc succès puisque près de 650 projets ont été imaginés et soumis. 

Publicité

Pour l'Ordre des architectes, il existe néanmoins un problème majeur : il n'y avait aucune rémunération obligatoire  pour les participants (à part pour les finalistes). La Ville de Paris aurait donc "profité" des projets en toute gratuité.

Du côté de la Ville, on se défend en rappelant qu'il ne s'agissait pas du tout d'un marché public (où les participants, en nombre limité, sont dédommagés à hauteur de 80 %, même s'ils ne remportent pas le marché). 

Avec Jean Louis Missika, adjoint au Maire de Paris en charge de l'Urbanisme et de l'Architecture et Catherine Jacquot, présidente du Conseil National de l'Ordre des Architectes.

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Production
Thomas Beau
Réalisation