France Culture
France Culture
Publicité

L'absence de femmes dans la sélection du Grand prix d'Angoulême a provoqué un tollé général. En conséquence de cette absence, plusieurs auteurs de bandes dessinées ont décidé de ne plus figurer sur cette liste, tels que Joann Sfar ou Riad Sattouf. D'autres, dont le collectif formé par 200 dessinatrices et scénaristes, ont appelé au boycott de la manifestation.

Illustration du «collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme».
Illustration du «collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme».
- Julie Maroh

Avec Franck Bondoux délégué général du Festival d'Angoulême

Publicité