Le phénomène Henry David Thoreau

Portrait de Henry David Thoreau
Portrait de Henry David Thoreau - Benjamin D. Maxham (1848 - 1858)
Portrait de Henry David Thoreau - Benjamin D. Maxham (1848 - 1858)
Portrait de Henry David Thoreau - Benjamin D. Maxham (1848 - 1858)
Publicité

Pourquoi le philosophe dont nous fêtons cette année le bicentenaire suscite-t-il un tel engouement éditorial ?

C’est un phénomène éditorial aujourd’hui qui a attiré mon attention : le phénomène Henry David Thoreau, et la quinzaine d’éditions de ses textes cette année !

Nous fêtons certes son bicentenaire, mais depuis les années 2000, ses œuvres sont régulièrement rééditées et retraduites : pas moins de 8 traductions de La désobéissance civile sont disponibles, et 7 de Walden… dont la très belle traduction de Brice Matthieussent aux éditions Le mot et le reste, qui m’a raconté, au téléphone, sa propre découverte de Thoreau, et en dit ainsi un peu plus sur cet engouement pour Thoreau…

Publicité

Fascination pour l’incompréhensible, intérêt financier des maisons d’éditions, ou mieux, amour de la nature, curiosité pour la liberté d’esprit, la langue de Thoreau, ou sa vie philosophique, comme le soutient Michel Onfray dans son dernier essai… les raisons ne manquent pas pour le lire.

Mais comment traduire simplement, légèrement, sensuellement cette philosophie qui n’en a pas l’air ? Comment traduire celui qui voulait justement ne pas se limiter aux livres, aux mots ? Comment traduire ces textes qui touchent à tout, autant manuel de survie, journal, réflexions métaphysiques que morceaux de poésie ?

A écouter Brice Matthieussent, traduire Thoreau serait presque un cadeau… un cadeau, ou pas vraiment… en tout cas, l’occasion d’être dans l’air du temps tout en nous donnant des outils critiques pour l’approcher.

Lisez donc Thoreau !

Walden et Le Journal, traduits par Brice Matthieussent sont disponibles aux éditions Le mot et le reste. Chez ce même éditeur, Teintes d’automne et Marcher viennent de paraître.

Vous pouvez aussi découvrir récemment : Walden chez Albin Michel avec une préface du philosophe Frédéric Gros, ou encore la lecture de Michel Onfray aux éditions Le Passeur, c’est Vivre une vie philosophique : Thoreau le sauvage.

L'équipe