Lénine en 1914
Lénine en 1914
Lénine en 1914
Publicité
Résumé

Quatre jours pour travailler et réactiver l’héritage théorique et politique de l’émancipation.

En savoir plus

Aujourd’hui, on va « Penser l’émancipation », puisque c’est le nom de ce réseau international de chercheurs et chercheuses, de militants et militantes, qui se réunit du mercredi 13 au samedi 16, à l’Université Paris 8 – Saint Denis.

Féminisme, syndicalisme, immigration, éducation, ou encore, cinéma… 300 interventions pour penser, en 4 jours, l’émancipation. Mais justement, que faut-il entendre par « émancipation » ? Frédéric Monferrand, docteur en philosophie, qui participe et organise cet événement, nous en dit plus…

Publicité

Ces 4 journées se déclinent en 300 interventions, plus précisément : elles se déclinent sous forme d’ateliers (qui se déroulent en même temps, il faut donc faire son choix), et sous forme de 4 plénières… dont une consacrée à Lénine - ce sera demain soir à 19h-, et pour cause, 100 ans après la révolution russe, il fallait marquer le coup, faire écho à cet événement fondateur de la pensée critique et de la politique d’émancipation.

Echo à l’histoire, mais aussi à l’actualité. Cette édition 2017 de « Penser l’émancipation » a la pertinence de s’inscrire en cette rentrée touchée par les mobilisations sociales et les manifestations. De quoi ne pas seulement travailler l’héritage théorique et politique d’émancipation, mais aussi le réactiver… Alors, question classique, mais redoutable : comment la théorie, peut-elle transformer l’ordre existant, en donner les moyens ?

« Penser l’émancipation », c’est jusqu’à ce samedi 16 septembre à l’université Paris 8. Vous pouvez découvrir le programme et faire votre choix d’ateliers :

http://www.llcp.univ-paris8.fr/spip.php?article1630

Références

L'équipe

Géraldine Mosna-Savoye
Géraldine Mosna-Savoye
Marianne Chassort
Collaboration