.
.
. ©Getty - Aitor Diago
. ©Getty - Aitor Diago
. ©Getty - Aitor Diago
Publicité
Résumé

Près de 500 000 Français voient leurs données de santé circuler sur internet ; et autres actualités scientifiques

En savoir plus

On commence ce journal avec la fuite de données de santé de près d’un million de Français, une affaire sans précédent en France. Il s’agit d’un fichier qui circule sur internet, sur les forums de cybercriminels, un fichier qui contient des informations confidentielles d’environ 500 000 Français. Pour chaque personne, on y trouve ses coordonnées, son numéro de sécurité sociale, sa date de naissance, son groupe sanguin, et souvent des informations qui relève du secret médical : des informations sensibles sur leur état de santé, des traitements médicaux ou des pathologies.  Le journaliste Damien Bancal a d’abord donné l’alerte sur son blog Zataz ; puis  les journalistes de Libération ont commencé une enquête. Ces données s’avèrent authentiques et proviennent d’une trentaine de laboratoires d’analyses médicales.  Des données n’ont donc pas été anonymisées, ni protégées par chiffrement. Selon Libération, pendant que les laboratoires changeaient de logiciel de santé, les dossiers auraient été dérobées.  Il y a quelques mois, le groupe Dedalus qui a équipé tous les laboratoires piratés, a licencié un salarié pour faute grave. Ce même salarié avait alerté le ministère après avoir repéré une centaine de failles de sécurité. L’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, n’est toujours pas intervenue dans cette affaire.  

COVID-19 :  les vaccins  ralentissent le nombre d’hospitalisation  

Selon deux nouvelles études : les vaccins contre la CoVid-19 ralentissent le nombre d’hospitalisation. La première étude est menée par l’Agence publique de santé écossaise. Entre le 8 décembre et le 15 février, 21% de la population écossaise a reçu au moins la première dose du vaccin d’AstraZeneca ou celui de Pfizer / BioNTech.  Dans les deux cas : quatre semaines après la première injection, le risque d'hospitalisation a chuté. Pour ceux qui ont reçu le vaccin de Pfizer / BioNTech, on note une réduction de risque de 85 % et pour ceux qui ont bénéficié du vaccin d’ AstraZeneca , c’est une réduction de risque de 94% de développer un Covid grave. Quant aux personnes âgées de plus de 80 ans, la réduction du risque est de 81 %. La seconde étude est israélienne, les données proviennent du ministère de la Santé sur une échelle nationale. Elle est encore en cours d’examen.  Mais il semblerait que le vaccin Pfizer / BioNTech  est très efficace pour empêcher les personnes de tomber gravement malades.

Publicité

La mort mystérieuse d'une centaine de dauphins. 

Le ministère de l’environnement du Mozambique a annoncé la mort mystérieuse d’une centaine de dauphins. Sur la côte ouest de l’île de Bazaruto, les autorités ont retrouvé les carcasses de 111 dauphins. La cause du décès est encore inconnue, une enquête est en cours. Les autopsies n’ont pas révélé de blessures, ni de substances toxiques sur la langue ou dans les intestins. La piste d’un cyclone récent fait partie des hypothèses étudiées. D’autres échantillons sont en cours d’analyse.   

Mars et ses surprises

  • Selon une étude parue dans Nature Astronomy,  Phobos et Deimos – les deux lunes de la planète Mars – n’ont peut-être fait qu’une.   Des chercheurs américains ont modélisé le mouvement orbital des deux satellites et ils sont remontés dans le temps. Selon leurs modélisations, Phobos et Deimos se trouvaient au même endroit. Il y a entre 1 et 2,7 milliards d'années, il n’y avait qu’une seule lune en orbite autour de la planète Mars. Phobos et Deimos seraient donc les restes de cette lune perdue.  
  • Et puisque nous sommes sur Mars : les internautes ont réussi à déchiffrer le code secret caché dans le parachute de la sonde Perserverance. Sur les vidéos de l’atterrissage, on pouvait voir un motif à l’intérieur du parachute : des barres rouges et blanches_._ Sur le forum Reddit, ce code binaire a été décrypté, il signifie : "Dare Mighty Things" (" osez voir les choses en grand ") ce qui est le slogan du  Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. Et le reste du code secret indique la position géographique du laboratoire.  Les chercheurs de la NASA ont confirmé que ce décryptage était juste.  
Références

L'équipe

Natacha Triou
Production