L'étoile Bételgeuse a perdu de son éclat en 2019 de façon surprenante. Une étude vient confirmer qu'un nuage de poussière aurait contribué à cette perte d'éclat
L'étoile Bételgeuse a perdu de son éclat en 2019 de façon surprenante. Une étude vient confirmer qu'un nuage de poussière aurait contribué à cette perte d'éclat - Pablo Carlos Budassi
L'étoile Bételgeuse a perdu de son éclat en 2019 de façon surprenante. Une étude vient confirmer qu'un nuage de poussière aurait contribué à cette perte d'éclat - Pablo Carlos Budassi
L'étoile Bételgeuse a perdu de son éclat en 2019 de façon surprenante. Une étude vient confirmer qu'un nuage de poussière aurait contribué à cette perte d'éclat - Pablo Carlos Budassi
Publicité

Pourquoi l'étoile super géante rouge Bételgeuse a-t-elle subitement perdu de son éclat en 2019 ? Et autres actualités scientifiques

Une étude parue dans Nature astronomy , nous en dit plus sur la grande perte d’éclat de l’étoile Bételgeuse. Survenue en 2019, cette grande perte d’éclat de la super géante rouge située dans la constellation d’Orion avait provoqué la surprise chez les astrophysiciens au point que plusieurs hypothèses voient le jour. Parmi ces hypothèses, celle du refroidissement total ou partiel de l’étoile, ou encore celle de la formation de poussière cachant l'étoile restaient les plus plausibles. L’an passé une étude française parue dans la revue Nature allait dans le sens de cette formation de poussière. C’est désormais confirmé grâce à cette toute nouvelle étude conduite par des chercheurs japonais qui ont eu la bonne idée d’avoir recours aux relevés d’un satellite météo pour analyser Bételgeuse.

Miguel Montargès est astrophysicien au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA) à l’Observatoire de Paris, il était responsable de l’étude parue dans Nature l’an passé. Il commente pour nous ces précieux résultats.

Publicité

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Miguel Montargès

2 min

La Méthode scientifique
58 min

Plus de 70% des médecins américains pourraient encore opter pour des antibiotiques inutiles

Selon une enquête parue dans JAMA Network Open, la fin de la surconsommation d’antibiotiques n’est pas pour demain. Cette enquête a confronté 551 cliniciens nord-américains à des scénarios de soins. L’un de ces scénarios mettait en scène un patient de 65 ans atteint de bactérirurie asymptomatique, une pathologie caractérisée par la présence d'un grand nombre de bactéries dans les urines. Si les directives sanitaires américaines stipulent qu'en l'absence de facteurs de risque spécifiques, un patient dans cette situation ne doit pas recevoir d'antibiotiques, l’enquête révèle que 71 % des cliniciens participant au questionnaire prescriraient des antibiotiques dans ce type de situation. Alors que l’antibiorésistance cause chaque année plus d’1 million de décès, la route s’annonce encore longue pour la réduction de la prescription d’antibiotiques.

La Méthode scientifique
58 min

Découvertes de passages dans un temple péruvien vieux de 3.000 ans

il s’agit du temple Chavin de Huantar situé dans les Andes. Au moins 35 passages souterrains reliés entre eux ont été découverts par les archéologues. Ces passages dateraient d’avant la construction des galeries labyrinthiques déjà connues pour ce temple. Fait surprenant, tous ces passages sont reliés entre eux et présentent des formes de construction encore jamais vues. Les archéologues ont également découvert un bol cérémoniel sculpté et une statue de condor. Ce site aurait donc clairement servi de lieu de culte.

La Méthode scientifique
59 min

Des pigments de tomates pour augmenter l'efficacité des panneaux solaires

L'ajout d'un pigment de tomate aux panneaux solaires augmente leur efficacité. C’est ce que montre une étude parue dans Advanced energy materials . Cette substance qui donne aux tomates leur couleur rouge s’appelle le lycopène. Quand la peau humaine est exposée aux UV, le lycopène alimentaire se lie aux radicaux libres produits par les rayons ultraviolets pour protéger les tissus cutanés des dommages. Selon l’équipe chinoise responsable de l'étude l'intégration de ce pigment aux cellules pérovskites des panneaux solaires augmente de trois à quatre points de pourcentage absolus le rendement de conversion de ces cellules de panneaux solaires.

La Méthode scientifique
58 min

L'équipe