.
.
. ©Getty - Maciej Frolow
. ©Getty - Maciej Frolow
. ©Getty - Maciej Frolow
Publicité
Résumé

Une nouvelle preuve que les météorites transportent les molécules fondamentales de la biologie du vivant, et autres actualités scientifiques.

En savoir plus

Selon une étude parue hier dans la revue "Nature Communications", toutes les briques élémentaires à la vie viennent d’être découvertes à l’intérieur de météorites.

Les briques nécessaires pour l’ADN sont les nucléobases. Sur les cinq bases qui constituent l’ADN et l’ARN de notre génome, on distingue les purines et les pyrimidines. La famille des pyrimidines est constituée de cytosine, thymine et uracile, soit les lettres C, T et U. Pour la famille des purines, c’est l’adénine et la guanine, soit les lettres A et G. Dans des études précédentes, nous avions déjà trouvé trois des lettres de ces nucléobases dans des météorites, mais pas la cytosine ni la thymine. Une équipe internationale a analysé trois météorites vieilles de 4,5 milliards d’années. Grâce à de nouvelles méthodes analytiques, les chercheurs ont poussé un plus loin les limites de détection et ont identifié les deux dernières lettres manquantes du code génétique. Cette étude ne veut pas dire que la vie se crée dans l’espace mais elle confirme que les météorites transportent avec elles toutes les molécules nécessaires pour l’apparition de la vie sur Terre.

Publicité

Cornelia Meinert est directrice de recherche au CNRS en chimie analytique à l’Institut de chimie de Nice.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Cornellia Meinert

2 min

À lire aussi : Il était une fois l’espace, il était une fois la vie

Les lacs de montagne touchés par la pollution chimique

Selon une étude parue dans la revue Science of The Total Environment, les lacs sont touchés par la pollution humaine même en haute altitude.

On a longtemps pensé que les lacs de montagne étaient des environnements vierges. Cette étude montre que les dépôts atmosphériques de polluants organiques persistants contaminent ces écosystèmes fragiles. Une équipe internationale a analysé la composition de l’eau de huit lacs des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques. Tous ces lacs contiennent un « cocktail chimique complexe ». En effet, ce sont 151 produits chimiques en tout qui ont été détectés : des pesticides, des fongicides et même des produits de nettoyage (comme du benzothiazole, un produit cancérogène) et des insectifuges (comme le diazinon et la perméthrine) à des concentrations élevées. Selon les auteurs, les crustacés ont déjà été impactés par cette pollution chimique, ce qui pourrait impacter la qualité de l’eau.

Canicules extrêmes en Inde

L’Inde est frappée par une canicule d’une ampleur inédite : 46°C à Delhi et 48°C dans le Rajasthan. 1,3 milliard de personnes sont touchées par une vague de chaleur aux températures extrêmes. Selon l'IMD, le Département Météorologique Indien, ces canicules devraient continuer la semaine prochaine. Si les mois de mars à juin sont les mois les plus chauds, ces pics de chaleur sont inhabituellement précoces et surtout particulièrement intenses. Le mois de mars avait déjà battu des records de chaleur. Cela ne sera pas sans conséquence pour l’agriculture, les récoltes de blés et les ressources en eau. L’IMD soupçonne que ce soit l'un des effets du dérèglement climatique. En 20 ans, le nombre de canicules dans ce pays a presque doublé.

À lire aussi : Vagues de chaleur : on n'a pas fini d'en suer

La Chine se positionne dans la défense planétaire

Enfin, la Chine va elle aussi se doter d’un système de surveillance et de défense pour faire face à la menace d'impacts d'astéroïdes. C’est ce que vient d’annoncer la CNSA, l’agence spatiale chinoise. Elle développe un logiciel de simulation d’impact avec un géocroiseur et compte effectuer prochainement ses premiers tests. A l’instar de la mission américaine DART, la Chine devrait tester un système d'impacteur cinétique sur un astéroïde géocroiseur potentiellement dangereux pour tenter de le dévier sa trajectoire. Ces premiers essais devraient avoir lieu d’ici 2025-2026.

À lire aussi : Géocroiseurs : une surveillance de choc

Références

L'équipe

Natacha Triou
Production