Le prix Nobel de chimie 2020

La chercheuse française en microbiologie, génétique et biochimie Emmanuelle Charpentier et la professeur américaine de chimie et de biologie moléculaire et cellulaire, Jennifer Doudna
La chercheuse française en microbiologie, génétique et biochimie Emmanuelle Charpentier et la professeur américaine de chimie et de biologie moléculaire et cellulaire, Jennifer Doudna ©AFP - MIGUEL RIOPA
La chercheuse française en microbiologie, génétique et biochimie Emmanuelle Charpentier et la professeur américaine de chimie et de biologie moléculaire et cellulaire, Jennifer Doudna ©AFP - MIGUEL RIOPA
La chercheuse française en microbiologie, génétique et biochimie Emmanuelle Charpentier et la professeur américaine de chimie et de biologie moléculaire et cellulaire, Jennifer Doudna ©AFP - MIGUEL RIOPA
Publicité

Jennifer Doudna et Emmanuelle Charpentier sont les lauréates du prix Nobel 2020 de chimie et autres actualités scientifiques.

Pour leur travaux sur CRISPR-CAS9 : le prix nobel de Chimie 2020 a été attribué hier à l’Américaine Jennifer Doudna et à la Française Emmanuelle Charpentier  - que l’on l’écoute lors de son discours hier. 

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - SON Emmanuelle Charpentier traduit

1 min

L’histoire de Crispr-Cas9 : c’est une histoire qui est allée très très vite. Les deux généticiennes ont publié leur découverte dans la revue Science, en 2012 : il y a moins de 10 ans ! Depuis, cette technique a complétement bouleversé la façon dont on fait de la recherche. Cet outil reste largement utilisé pour trouver de nouveaux médicaments : contre le cancer, contre des maladies génétiques, le VIH ou encore, contre le vieillissement cellulaire. 

Publicité

À la base de cette découverte, en 2006, Emmanuelle Charpentier mène des travaux de recherche fondamentale,  des recherches sur des bactéries et sur leur système immunitaire : comment certaines se défendent-elles face à des virus ? Elle découvre que ces bactéries conservent de l'ADN de virus dans leur propre ADN, pour l’utiliser contre de futures attaques. Puis, avec l’experte en ARN Jennifer Doudna, toutes deux comprennent que ces bactéries utilisent une molécule qui cible et tranche le matériel génétique viral : l’enzyme CAS9.  

Entretien avec Sophie Sacquin-Mora, chercheuse du CNRS au laboratoire de biochimie théorique. 

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - JDS Sophie Sacquin-Mora

1 min

Les eurodéputés votent la loi climat

Les eurodéputés viennent de voter la loi climat, avec un l’objectif de réduire de 60 % les émissions de CO2 d’ici 2030. Pour le Parlement européen, l’objectif est de respecter ses engagements dans l’Accord de Paris et, à plus long terme, que l’Europe atteigne la neutralité carbone d’ici 2050. Le texte prévoit que chaque état membre atteigne la neutralité climatique et envisage des financements pour soutenir cette transition écologique. Les eurodéputés ont aussi prévu la mise en place d’un Conseil européen du changement climatique (CECC) ainsi que la suppression progressive des subventions directes et indirectes aux combustibles fossiles d’ici 2025.  

Septembre 2020 : le mois de septembre le plus chaud de l’histoire 

Le mois de septembre 2020 est le mois de septembre le plus chaud de l’histoire météorologique. Chaque mois ou presque, nous faisons cette annonce dans ce journal des sciences. Voici le 16ème mois consécutif où la température moyenne mensuelle à l'échelle de la France est supérieure à la normale. Selon le service européen Copernicus sur le changement climatique, grâce à qui nous possédons ces données, le mois de septembre 2020 a été le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde. Depuis octobre 2019, il fait 1,28°C de plus que les températures de l'ère préindustrielle. Avec des vagues de chaleur exceptionnelles, il est fort possible que 2020 devienne l’année la plus chaude de toutes.

L'équipe