La secrétaire d'Etat chargée de l'Innovation et du Numérique Axelle Lemaire, le 20 janvier à l'Incubateur Agoranov de Paris - Bercy_ASalesse
La secrétaire d'Etat chargée de l'Innovation et du Numérique Axelle Lemaire, le 20 janvier à l'Incubateur Agoranov de Paris - Bercy_ASalesse
La secrétaire d'Etat chargée de l'Innovation et du Numérique Axelle Lemaire, le 20 janvier à l'Incubateur Agoranov de Paris - Bercy_ASalesse
Publicité
Résumé

Avec l'annonce le 20 janvier d'une stratégie nationale en IA, le gouvernement veut rester dans la course mondiale. 2016 a montré d'importants succès pour l'IA et les USA, la Chine et le Japon ont chacun lancé leur propre plan. En France, ce sont 60 ans de recherches et une filière encore lacunaire.

avec :

Emmanuel Haffen (Psychiatre et professeur à l'hôpital de Besançon, coordinateur des 13 centres de la Fondation Fondamental), Yves Demazeau (Directeur de recherche au CNRS, spécialiste des Systèmes Multi Agents au Laboratoire d'Informatique de Grenoble et président de l'AFIA (Association Française pour l'Intelligence Artificielle)), Bertrand Braunschweig (Directeur du centre de recherche Inria Saclay - Île-de-France).

En savoir plus

Un tiers des dépressions toujours "résistantes" : quelles nouvelles pistes à l'étude?

Cette année le 17ème Congrès de l'Encéphale à Paris a consacré 19 interventions à la dépression. La 4ème cause de handicap au monde pourrait devenir selon l'OMS la 2ème d'ici 2030. Une forme de la maladie préoccupe particulièrement les médecins et chercheurs, la dépression dite "résistante", qui représente toujours environ 1/3 des cas. De nouveaux traitements, chimiques et magnétiques, sont en à l'essai.

En bref

Publicité

Les scientifiques américains se mobilisent face aux pressions de la Maison Blanche - Jusqu'à 2,7 m en 2100 : la montée des océans plus rapide qu'on ne l'estimait

Paléontologie : Une nouvelle espèce de loutre préhistorique découverte en Chine du Sud - Le requin géant Mégalodon victime d'un réchauffement climatique et de la famine? - Les humains ont bien provoqué l'extinction des dernières espèces préhistoriques d'Australie vers - 50 000