France Culture
France Culture
Publicité

A l'aéroport Toussaint Louverture de Port-au-Prince, on ne peut pas les manquer. Chaque vol qui vient des Etats-Unis dépose son lot de religieux, souvent évangélistes, qui viennent à Haïti avec leur église une ou deux semaines faire du "tourisme humanitaire et missionnaire".

Beaucoup en font une industrie, amenant en bus climatisés leurs ouailles se faire peur dans les allées de Cité-Soleil, le grand bidonville de Port-au-Prince, ou se faire prendre en photo avec les enfants d'un orphelinat. D'autres, plus sincères, plus aboutis dans leurs démarches, cherchent à amener eux aussi, à leur façon, leur goutte d'eau dans l'océan d'aide internationale qui se déverse sur Haïti tous azimuts, sans coordination.

Publicité

Tiverny n'existe sur une aucune carte. Perdu au bout d'une langue de terre, dans le sud de Haïti, ce village de pauvres parmi les pauvres ne vit quasiment plus qu'au rythme de la mission évangéliste canadienne "La Bible Parle" qui s'y est établie il y a une dizaine d'années. Chaque année, plus de 150 personnes viennent pour participer à la vie de la mission. Santé, éducation, emploi, agriculture, "La Bible parle" est partout, là où l'Etat haïtien est totalement absent. Et elle est là, au nom de Jésus. Au-delà de sa dimension missionnaire d'évangélisation et de la lutte contre le vaudou, que pratiqueraient la moitié des Haïtiens, le travail mené par la mission a changé la vie de Tiverny et amélioré de façon sensible le quotidien de la population. Mais cela met en lumière le paradoxe de l'aide humanitaire, qui vulnérabilise durablement les populations et les rend dépendantes.

Reportage de Claude Guibal . Présenté en direct de Port-au-Prince par Aurélie Kieffer.

L'équipe

Micro France Culture
Micro France Culture
Éric Chaverou
Collaboration
Frédéric Says
Collaboration
 Jack Nicholson grins broadly as he smokes and listens to music on a pair of headphones in his home, Los Angeles, California, 1969
Jack Nicholson grins broadly as he smokes and listens to music on a pair of headphones in his home, Los Angeles, California, 1969
Sébastien Lopoukhine
Collaboration
Tara Schlegel
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration