Fresque murale dans le quartier d'Ehrenfeld à Cologne ©Radio France - Valérie Crova
Fresque murale dans le quartier d'Ehrenfeld à Cologne ©Radio France - Valérie Crova
Fresque murale dans le quartier d'Ehrenfeld à Cologne ©Radio France - Valérie Crova
Publicité
Résumé

Les succès économiques de l'Allemagne, souvent citée comme exemple, profitent aux deux tiers de la population allemande. Mais il y a aussi l'autre tiers de la population qui ne participe pas à la croissance. Qui sont ces Allemands qui galèrent ? Comment vivent-ils ? Reportage de Valérie Crova.

avec :

Mathias Schäfer (Chef du département économique à la Fondation Konrad Adenauer), Klaus-Peter Sick (Historien, Politologue au Centre Marc Bloch).

En savoir plus

Avec un taux de chômage au plus bas depuis 25 ans (5,7%), une croissance au plus haut depuis 5 ans (1,9% en 2016), l’Allemagne affiche une santé économique insolente. Qualifiée dans les années 2000 d’homme malade de l’Europe, elle est devenue aujourd’hui la locomotive de l’Union européenne. De quoi assurer à la chancelière Angela Merkel une nouvelle victoire le 24 septembre. Pourtant, le « modèle allemand » a aussi ses failles. Le succès économique outre-Rhin s’est construit sur de fortes inégalités qui se creusent de plus en plus. Le secteur des bas salaires explose et le taux de pauvreté concerne aujourd’hui 16% de la population allemande. Les réformes du marché du travail ont précarisé les plus fragiles avec le développement des « mini jobs », ces emplois à temps partiels de 50 heures maximum payés 450 euros. Les retraités pâtissent aussi de la situation. Les personnes âgées sont plus de 2 millions à vivre avec moins de 900 euros par mois.

File d'attente devant le centre Die Tafel de Duisbourg, l'équivalent de nos restaus du coeur. Parmi les bénéficiaires des réfugiés mais aussi des allemands qui ont du mal à s'en sortir financièrement
File d'attente devant le centre Die Tafel de Duisbourg, l'équivalent de nos restaus du coeur. Parmi les bénéficiaires des réfugiés mais aussi des allemands qui ont du mal à s'en sortir financièrement
© Radio France - Valérie Crova
Gisa et Renate, deux retraitées de Cologne qui ont créé une initiative pour aider les 60 ans et plus à trouver des jobs pour arrondir leurs pensions.
Gisa et Renate, deux retraitées de Cologne qui ont créé une initiative pour aider les 60 ans et plus à trouver des jobs pour arrondir leurs pensions.
© Radio France - Valérie Crova
Dans cette boutique de Cologne on recherche un manutentionnaire payé 450 euros par mois...  Ce sont les fameux "mini jobs" qui n'offrent aucune protection sociale...
Dans cette boutique de Cologne on recherche un manutentionnaire payé 450 euros par mois... Ce sont les fameux "mini jobs" qui n'offrent aucune protection sociale...
© Radio France - Valérie Crova
Affiche électorale à Cologne. Die Partei ("le Parti") est pour le moins original : il propose par exemple de reconstruire un mur autour du pays pour lutter contre la mondialisation.
Affiche électorale à Cologne. Die Partei ("le Parti") est pour le moins original : il propose par exemple de reconstruire un mur autour du pays pour lutter contre la mondialisation.
© Radio France - Valérie Crova
42 min

A découvrir aussi en ligne :

Publicité
A Berlin, de gche à dte, les invités du Magazine : Klaus-Peter Sick et Mathias Schäfer, avec Valérie Crova et Aurélie Kieffer
A Berlin, de gche à dte, les invités du Magazine : Klaus-Peter Sick et Mathias Schäfer, avec Valérie Crova et Aurélie Kieffer
© Radio France
Références

L'équipe

Aurélie Kieffer
Production
Annie Brault
Réalisation
Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration