Publicité
En savoir plus
8 septembre 2013, Cérémonie d'Aube dorée aux Thermopyles, Grèce
8 septembre 2013, Cérémonie d'Aube dorée aux Thermopyles, Grèce

Il n’y a pas eu de four crématoire, c’est un mensonge. Et il n’y a pas eu de chambre à gaz ", Nikos Michaloliakos, dirigeant du parti néonazi Aube dorée en mai 2012.Ce soir là, en pleine campagne électorale, Nikos Michaloliakos ose des propos négationnistes sur Méga TV, chaine de télévision grecque. En juin 2012, moins d'un mois plus tard, son parti Aube dorée obtient 6,92 % des suffrages aux élections législatives. 18 députés, dont sa femme Eleni entrent au Parlement grec.

Ilias Kasidiaris, député et porte-parole d'Aube Dorée
Ilias Kasidiaris, député et porte-parole d'Aube Dorée

Depuis la fin de la dictature des colonels en 1974, jamais pareil groupuscule n’était parvenu à franchir le seuil de cette arène démocratique. Au même moment, Athènes connait l’une des pires crises économiques de son histoire : dette colossale, troïka impitoyable, impôts monstres et manifestations ultra-violentes.

Publicité

Jusqu’à cet acte de trop, le meurtre d’un chanteur de rap, Pavlos Fyssas , et la tentative de décapiter le mouvement néonazi, dont les membres n’ont pas hésité à lancer des « Heil Hitler » quand certains de ses députés ont été exclus de l’hémicycle.

Aujourd’hui,** trois députés sont en prisons, trois autres en liberté sous caution** . Plusieurs policiers ont été démis de leur fonction. Pour la première fois, la droite conservatrice et l’indéboulonnable Pasok (socialiste) sonnent la charge.

"Les néo-nazis grecs d’Aube Dorée : la mécanique de la haine" , le reportage de Ludovic Piedtenu et Thomas Jacobi. Réalisation de Yassine Bouzar.

Pour aller plus loin
Georges Katrougalos , professeur de droit constitutionnaliste, juge la réaction des autorités grecques bien tardive à l'égard d'Aube Dorée. Il critique l'inertie et cela va même plus loin, dit-il.

Écouter

1 min

Panagiotis Beglitis
Panagiotis Beglitis
© Radio France - Ludovic Piedtenu

Panagiotis Beglitis est l'ancien ministre socialiste (PASOK) de la défense de 2009 à 2011. En marge de l'interview sur Aube Dorée, il évoque la crise économique et sociale que traverse la Grèce. Il admet une large responsabilité des socialistes, sous gouvernement Papandréou.

Écouter

1 min

Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Frédéric Says
Collaboration
 Jack Nicholson grins broadly as he smokes and listens to music on a pair of headphones in his home, Los Angeles, California, 1969
Jack Nicholson grins broadly as he smokes and listens to music on a pair of headphones in his home, Los Angeles, California, 1969
Sébastien Lopoukhine
Collaboration
Tara Schlegel
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration