Reconstruire à Saint-Martin : les leçons d’Irma

Lotissement "les pieds dans l'eau" à Sandy Ground, sur l'ile de Saint-Martin
Lotissement "les pieds dans l'eau" à Sandy Ground, sur l'ile de Saint-Martin ©Radio France - Véronique Rebeyrotte
Lotissement "les pieds dans l'eau" à Sandy Ground, sur l'ile de Saint-Martin ©Radio France - Véronique Rebeyrotte
Lotissement "les pieds dans l'eau" à Sandy Ground, sur l'ile de Saint-Martin ©Radio France - Véronique Rebeyrotte
Publicité

Comment reconstruire quand les catastrophes naturelles s’enchaînent ? Reportage de Véronique Rebeyrotte à Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma. Là où le gouvernement a promis une reconstruction « exemplaire et durable », pas forcément envisageable pour les habitants.

Avec
  • Philippe Gustin Délégué interministériel à la reconstruction de Saint-Martin et Saint-Barthélemy

L’une des îles est connue pour ses milliardaires. L’autre île … est un peu plus modeste, quoique de plus grande taille. Les constructions sauvages y fleurissent parfois avec leurs toits en tôle et leurs murs mal étayés. Si différents soient-ils, les deux confettis français Saint-Barth et Saint-Martin, perdus à 257 km de la Guadeloupe, ont été frappés par le même cataclysme dans la nuit du 6 au 7 septembre dernier. Ravagés par Irma, un ouragan de catégorie 5 dont les vents ont soufflé  à plus de 400 km/ h.  Du jamais vu, tout simplement. 

L’une des deux îles, Saint-Martin a été plus meurtrie que l’autre. 95% des édifices y sont endommagés, 30% sont totalement détruits. 4 000 voitures - 90% du parc automobile - sont devenues des épaves. Sans parler de la nature, littéralement broyée. 

Publicité
© Visactu

C’est dans ces circonstances que le gouvernement a fait une promesse très ambitieuse. Mener à Saint-Martin, une reconstruction « exemplaire et durable ».  Mais comment imposer aux Saint-Martinois, qui ont parfois tout perdu, d’attendre que l’Etat ait rédigé sa nouvelle « carte des aléas » et son nouveau « Plan de prévention des risques naturels ». 

D’attendre que la collectivité territoriale, sur place, ait rédigé un énième « PLU » – Plan local d’urbanisme. Quand on sait de surcroît que le dernier PLU , en 2015, a été massivement rejeté par la population, avec des grèves à Marigot pour protester contre des zones inconstructibles que les gens auraient voulu aménager ou contre des normes jugées trop contraignantes. 

La gageure est de taille dans ce petit territoire français, frappé par un chômage de plus de 30%, où le secteur du tourisme mettra du temps à retrouver de sa superbe.

"Reconstruire à Saint-Martin : les leçons d’Irma", c’est un reportage signé Véronique Rebeyrotte.

A lire aussi en ligne :

- Ouragan Irma : « Saint-Martin cumule aléas climatiques et forte vulnérabilité ». Le Monde. Par Audrey Garric, le 7 sept 2017

- Cyclones et changement climatique : que dit la science ? Libération.Par Camille Gévaudan, le 6 sept 2017

Situation en chiffres sur l'île de Saint-Martin au 6 octobre 2017, un mois après le passage de l'ouragan Irma.
Situation en chiffres sur l'île de Saint-Martin au 6 octobre 2017, un mois après le passage de l'ouragan Irma.
© Visactu

L'équipe