France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Le lycée Suger, à Saint-Denis
Le lycée Suger, à Saint-Denis
© Radio France

Cet enseignement doit développer le sens moral et l’esprit critique. Permettre à chacun d’adhérer aux valeurs communes, de savoir les reconnaître justement, les questionner et ne pas les confondre avec de simples convictions personnelles.

Il doit aussi être l’occasion de réexpliquer la laïcité, ce principe qui permet à tous de coexister, de faire société, de trouver une raison commune au delà des différences. Religieuses ou culturelles.

Publicité

Il s’agit également de promouvoir l’égalité des hommes et des femmes, l’esprit de justice, la tolérance. De lutter contres les discriminations et pour la liberté d’expression, qui n’est (cela dit) pas sans limite.

On le voit la tâche est immense, très théorique aussi « dite comme ça ». Or elle doit s’incarner, devant des classes de 20, 30 adolescents, bouillants ou endormis, provocateurs ou hypersensibles. Venus de familles forcément différentes, et en plein éveil au monde.

Depuis les attentats de janvier dernier, ce défi a pris une dimension supplémentaire.

Il y a tout juste 3 mois (le 9 février), la ministre de l'Éducation nationale lançait officiellement la Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République.

Après les attentats des 7 et 9 janvier, après les incidents lors de la minute de silence en hommage aux victimes de Charlie Hebdo, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé une série de mesures destinées à favoriser la transmission des valeurs de laïcité, de respect de l'autorité, de tolérance.

"Valeurs de la République : comment les enseigner ?", c'est le thème de ce magazine signé **Aurélie Kieffer. Avec pour invitée la psychosociologue Joëlle Bordet. **

Ecoutez aussi en complément de ce Magazine :

Hayette Chalali

Hayette Chalali est CPE (conseillère principale d'éducation) au lycée Suger, à Saint-denis. Elle échange beaucoup avec les élèves et regrette que certains médias donnent une image fausse de ces adolescents :

Écouter

2 min

Abdennour Bidar

Philosophe, spécialiste des évolutions actuelles de l'islam et des mutations de la vie spirituelle dans le monde contemporain , Abdennour Bidar a été chargé par le ministère de l'Education nationale d'une mission sur la "pédagogie de la laïcité". En mars et en avril, il a animé des séminaires inter-académiques destinés à former les 1000 formateurs qui vont intervenir maintenant auprès des enseignants et personnels d'éducation. Objectif : former 300.000 enseignants à la laîcité et l'enseignement moral et civique d'ici la fin de l'année.

Pour Abennour Bidar, la transmission des valeurs républicaines est une "urgence durable" :

Écouter

4 min

Jean-Louis Bianco

Ancien ministre, Jean-Louis Bianco préside l'Observatoire national de la laïcité, une instance créée en 2007 qui a pour but de conseiller le gouvernement sur ses actions visant à préserver les principes de laïcité en France. Jean-Louis Bianco estime qu'il y a encore beaucoup à faire pour promouvoir la laïcité dans les établissements scolaires :

Écouter

3 min

Enfin, voici le documentaire de Laurence Petit-Jouvet projeté aux élèves du lycée Suger lors de la semaine de lutte contre le racisme et l'antisémitisme :

Et dans nos émissions :