France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Charles Garnier, par Félix Nadar
Charles Garnier, par Félix Nadar
- Félix Nadar

Charles Garnier, par Félix Nadar Félix Nadar©Domaine Public

Par Matthieu Garrigou-Lagrange et Annie Douel

Publicité

À la fin de 1860, Charles Garnier n'a construit que des immeubles de rapport sans grande originalité, et s'ennuie dans son travail d'architecte de la ville de Paris en charge des cinquième et sixième arrondissements. Il participe alors au concours lancé par le pouvoir impérial pour la construction d'un nouvel opéra.

C'est la première fois qu'un concours d'architecture est organisé, et il est censé permettre à Viollet-le-Duc d'emporter le contrat, sans que cela ressemble trop à du favoritisme. Mais le concours est un tel succès, qu'il s'avère impossible de reconnaître le projet de Viollet-le-Duc parmi tous les autres, et les plans de Garnier sont choisis. Ce quasi inconnu se voit donc attribuer l'un des chantiers des plus en vue du moment, et devient en quelques temps l'un des architectes les plus célèbres d'Europe. Mais le travail de Garnier ne se limite pas à la construction de l'opéra. Il a notamment à son actif la salle de concert du casino de Monte-Carlo, de nombreux bâtiments à Paris (comme le cercle de la librairie au 117, boulevard Saint-ÀGermain), sur la Riviera (hôtel, villas, école), ainsi que l'observatoire du Mont Gros à Nice.

Une vie, une oeuvre revient sur la personnalité et le travail de cet architecte qui symbolisera à lui seul l'architecture du second Empire.

Retrouvez ici la bibliographie sur Charles Garnier (1825-1898)

L’Opéra de Charles Garnier : http://www.musee-orsay.fr/fileadmin/mediatheque/integration_MO/PDF/Opera_Garnier.pdf

  • un guide de visite proposé par le Musée d’Orsay (au format .pdf)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Gilles Minot
Collaboration
Pascale Dassibat
Collaboration
Sophie Bober
Collaboration