Publicité
En savoir plus

**

Claude Simon
Claude Simon

Claude Simon © nete goldsmith / editions gallimard

Publicité

** Par Matthieu Garrigou-Lagrange et Jean-Claude Loiseau

En 1985, le Nobel de littérature est décerné à un Français. Est-ce Marguerite Yourcenar ou René Char, comme le prédisent les rumeurs ? Pas du tout ! Le nouveau lauréat s’appelle Claude Simon et personne ne l’attendait vraiment. En France, certaines rédactions s’interrogent : disposent-elles seulement d’un journaliste qui connaisse assez son œuvre pour écrire en urgence un article de Une ? Ailleurs, des voix s’élèvent, comme celle d’Angelo Rinaldi, pour dénigrer le lauréat. N’est-il pas illisible ? Son écriture n’est-elle pas artificielle ? N’est-il pas ennuyeux, comme ses pairs du nouveau roman ? Près de 25 ans après, Claude Simon est toujours controversé, mal connu, mal aimé. Et pourtant, c’est l’auteur d’une œuvre incroyablement belle et originale, sensuelle, aux phrases saturées d’images et d’émotion. Nous avons voulu prendre une heure pour tenter de le montrer et d’expliquer sa démarche.

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Gilles Minot
Collaboration
Pascale Dassibat
Collaboration
Sophie Bober
Collaboration