France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Georges Feydeau ( 1862-1921) © DP

par Catherine Pont-Humbert Réalisation Nathalie Triandafyllidès Labiche et Courteline furent ses précurseurs, Sacha Guitry le considérait comme son maître. Feydeau l'ingénieur du rire, l'horloger de génie qui a porté le vaudeville à son plus haut degré d'expression était aussi un homme mystérieux. Derrière l'élégante nonchalance qu'il promenait le long des grands Boulevards, Feydeau c'était aussi une tristesse insidieuse, persistante qui s'achèvera dans la folie. Et pourtant ! qui mieux que Georges Feydeau permet d'évoquer la Belle Epoque, sa joie de vivre, sa légèreté, son insouciance, sa frivolité ! Avec ces personnages qui s'étourdissent dans la comédie des amours trompées, comme pour mieux oublier, ou ne pas voir ... Depuis ** Tailleur pour dames** créé en 1887 au Théâtre de la Renaissance, les pièces de Georges Feydeau sont à l'affiche avec une rare constance. Certes, nous sommes loin aujourd'hui de « Cabotinville » comme l'on surnommait le Paris des Grands boulevards de la fin du XIXe siècle. Entre République et Madeleine, « l'Eldorado », « le Concert Royal », « le Déjazet », « les Variétés », tous avaient alors leur troupe, voire leur auteur attitré. Feydeau fut le plus brillant, le plus célèbre, le plus adulé de tous. Il faut dire que sa recette était infaillible : « En arrangeant les folies qui déchaîneront l'hilarité du public, écrivait-il, je garde le sérieux, le sang-froid du chimiste...j'introduis dans ma pilule un gramme d'imbroglio, un gramme de libertinage, un gramme d'observation, je malaxe du mieux qu'il m'est possible et je prévois presque à coup sûr, l'effet qu'ils produiront » Le résultat est irrésistible : quiproquos, mensonges, portes qui claquent, coups de théâtre... la fièvre chez Feydeau frôle la folie dionysiaque et nous emporte tous. Avec les voix de Marcel Achard, Lysiane Bernhard, Henri Jeanson, Marcel Simon

Publicité
Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Gilles Minot
Collaboration
Pascale Dassibat
Collaboration
Sophie Bober
Collaboration