France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

.

avec :

François Buot (agrégé d’histoire, spécialiste de la période surréaliste.), Régine Deforges (Ecrivaine), Bruno Blanckeman (professeur de littérature XXe-XXIe siècles à l’université de la Sorbonne Nouvelle), Christine Guibert, Yvonne Baby, Bernard Faucon (photographe, plasticien, écrivain).

En savoir plus

Par Matthieu Garrigou-Lagrange Réalisation Nathalie Triandafyllidès  La vie d'Hervé Guibert  est la matière première de sa littérature. Il observe ses parents puis les décrit, donne des détails intimes sur ses proches, raconte leur mesquinerie ou leurs petites grandeurs. Puis il se tourne vers lui-même, se regarde à son tour avec le plus de précision possible. Quand il développe le virus du SIDA à la fin des années 80, la maladie devient le sujet central de son oeuvre. Mais A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie , son livre le plus célèbre dans lequel il raconte sa maladie, n'est pas un simple témoignage. Il reste encore aujourd'hui l'oeuvre littéraire la plus fondamentale sur le SIDA, celle qui a permis à des centaines de milliers de lecteurs de découvrir un écrivain majeur, héritier des moralistes et inventeur de l'autofiction. Une vie, une oeuvre s'atèle cette semaine à raconter cette littérature de l'intime, en se basant avant tout sur les textes autobiographiques, permettant ainsi de découvrir d'un même élan la trajectoire et le style d'Hervé Guibert.

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Gilles Minot
Collaboration
Pascale Dassibat
Collaboration
Sophie Bober
Collaboration