France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Quelques heures avant cette émission, le jury du Nobel de littérature annonçait l'attribution du prix à Bob Dylan.

avec :

Olivier Lamm (Journaliste et critique à Libération), Joseph Ghosn (directeur de la rédaction de Vanity Fair).

En savoir plus

Il y a quelques heures le jury du Nobel de littérature a attribué le prix de cette année 2016 à Bob Dylan, pour avoir je cite « créé de nouvelles expressions poétiques dans la grande tradition de la chanson américaine”.

Dylan, premier musicien donc, à être distingué par cette récompense. La réaction qui domine est la surprise : Télérama a d’emblée titré la nouvelle avec un point d’exclamation. Pourtant il en avait déjà été question, notamment en 2011, sa cote était alors très forte. Bien avant, en 1996 il faisait partie de la liste, soutenu alors par son ami Allen Ginsberg, qui l’avait qualifié de «barde et ménestrel américain majeur du XXesiècle». Le communiqué du Nobel rappelle en effet combien Dylan a été influencé par les auteurs de la « Beat Generation » et par la poésie moderne, et que les textes de ses chansons ont été régulièrement édités en recueils. Sarah Danius, secrétaire perpétuelle de l’académie, qui annoncé le prix, donne ne nom de l’album de 1966 Blond on Blond, album emblématique selon elle.

Publicité

Les réactions ont l’air très partagées sur les réseaux sociaux, qui se sont immédiatement emparés de l’information. Beaucoup de joies non contenues, Le site « Actualitté » avec deux T, site de référence sur l’actualité littéraire se félicite lui du choix du jury en disant « quand même c’est un prix noble qui a de la gueule ». Beaucoup de mépris affiché par la twittosphère française, de manière parfois subtile : Pas mal de blagues sur Hugues Auffray pressenti du coup pour le Goncourt.

Le prix du tweet le plus drôle revient comme souvent à François Bon qui a twitté : « le Nobel de physique a été attribué à Jimmy Page, mais personne n’en parle ».

Références

L'équipe

Lucile Commeaux
Production
Daniel Finot
Réalisation