David Vallat
David Vallat ©Radio France - Corinne Amar
David Vallat ©Radio France - Corinne Amar
David Vallat ©Radio France - Corinne Amar
Publicité

Dans "Terreur de Jeunesse", publié aux éditions Calmann Lévy, l'homme raconte son parcours d'un combat à un autre, et comment il est sorti de l'engrenage du djihad.

C'est l'histoire d'un jeune Lyonnais, attiré par les terrains de guerre...  A 19 ans, à défaut de réussir à entrer et à combattre en Bosnie, il va rejoindre l'Afghanistan. A son retour en France, il entre en contact avec des membres du GIA, notamment Khaled Kelkal, ce qui le conduira en prison : condamné à six ans, il en purgera près de cinq ans. David Vallat n'a jamais eu de sang sur les mains.

A 44 ans, il a décidé de sortir de l'anonymat en écrivant son ouvrage, Terreur de Jeunesse. Il exhorte les jeunes à ne pas tomber dans le piège de la radicalisation et du djihad, à ne pas se laisser tenter par Daech. Avant sa publication le 13 avril 2016, David Vallat a préparé une lettre de démission pour son employeur, qui a refusé de le laisser partir.

Publicité

Florence Sturm nous dresse son portrait.

L'équipe