Aide sociale pour une personne âgée
Aide sociale pour une personne âgée ©Getty - Jacobs Stock Photography Ltd
Aide sociale pour une personne âgée ©Getty - Jacobs Stock Photography Ltd
Aide sociale pour une personne âgée ©Getty - Jacobs Stock Photography Ltd
Publicité

On appelle transferts sociaux les prestations versés aux individus et à leurs familles pour réduire la charge financière que représente la protection contre les risques sociaux. Ils représentaient en 2019 plus de 760 milliards. Quelle est leur utilité ?

La protection sociale comprend l’ensemble des opérations qui contribuent à la couverture des risques sociaux auxquels les ménages sont exposés. On distingue six grands risques sociaux : santé, vieillesse, famille, emploi, logement et pauvreté. Ces opérations sont réalisées dans un cadre de solidarité sociale, c’est-à-dire que la couverture du risque ne se traduit pas, pour le bénéficiaire, par le versement d’une contrepartie équivalente au risque qu’il présente que celui-ci concerne son âge, sa morbidité antérieure ou ses antécédents familiaux.

Ce que recouvre la protection sociale

La protection sociale recouvre les prestations de base de la sécurité sociale, celles des régimes complémentaires de retraite, du régime d’assurance chômage et de l’aide sociale. L’ensemble des dépenses prises en compte concerne uniquement la part socialisée de celles-ci : en matière de santé, par exemple, ni les assurances individuelles, ni le reste à charge ne rentrent dans le périmètre des dépenses sociales. En 2019, l’ensemble de ces prestations s’élevait à 760 milliards, un montant beaucoup plus élevé donc que le budget de l’Etat. Plus précisément, cette somme se répartissait en 347 milliards pour le risque vieillesse-survie, 267 pour le risque santé, 56 pour le risque famille, 46 pour le risque emploi, 28 pour le risque pauvreté et 17 pour le risque logement. Cela recouvre tout à la fois le versement de pensions (c’est de loin le poste le plus élevé), le remboursement de soins, le versement d’allocations familiales ou logement. Ces prestations sont financées par des cotisations (pour environ 60%), par des impôts et taxes affectés (dont la CSG) et par des contributions publiques. Ces transferts sociaux remplissent plusieurs fonctions (...)

Publicité

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant dans le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.