Travail, maison, famille : comment tout concilier ?
Travail, maison, famille : comment tout concilier ?
Travail, maison, famille : comment tout concilier ? ©Getty - Johner Images
Travail, maison, famille : comment tout concilier ? ©Getty - Johner Images
Travail, maison, famille : comment tout concilier ? ©Getty - Johner Images
Publicité
Résumé

Certains économistes, surtout des femmes, cherchent, depuis longtemps, à rendre visible l’activité domestique.

En savoir plus

L’activité domestique dont on parle est non rémunérée, gratuite : en effet personne n’est payé pour préparer les repas pour soi, pour s’occuper de ses propres enfants, ou encore pour entretenir son propre domicile. Mais si chaque heure de cette activité domestique était affectée d’une valeur en monnaie, en euros, en dollars (on dira que c’est une valeur "imputée") par exemple, par le niveau du salaire minimum, ou par le salaire d’une employée de maison, cela représenterait une valeur non négligeable. Mais de quel ordre ?

"Il faut se mettre d’accord sur les activités qui entreront dans le périmètre de ce qui sera appelé le travail domestique"

Première étape, il faut se mettre d’accord sur les activités qui entreront dans le périmètre de ce qui sera appelé le travail domestique. Dans certains cas, c’est assez simple (le ménage, le rangement du logement, ou encore le soin de ses enfants ou de ses parents), mais dans certains autres cas, ce classement est plus discutable, plus conventionnel. Par exemple, lorsque nous emmenons nos enfants au musée, s’agit-il d’un travail domestique d’éducation (dans ce cas on le comptera dans l’activité domestique), ou d’une pure activité de loisir (dans ce cas on ne le comptera pas) ?

Publicité

"Lorsqu’on ajoute les courses, le shopping, le petit bricolage, les jeux avec les enfants, mais aussi les temps de trajet en voiture pour soi, ou encore la promenade du chien, la part des femmes dans l’activité est encore largement majoritaire"

Dans ce qui suit, on retiendra les dernières données de l’Insee, qui datent de 2010. L’économiste, Delphine Roy, classe dans un premier périmètre restreint les activités de cuisine, vaisselle, ménage, rangement, soin aux enfants, linge, gestion du ménage et elle montre qu’en France 72% de cette activité est réalisée par les femmes. Lorsqu’on ajoute les courses, le shopping, le petit bricolage, les jeux avec les enfants, mais aussi les temps de trajet en voiture pour soi, ou encore la promenade du chien, la part des femmes dans l’activité est encore largement majoritaire, mais plus faible, autour de 60% - les hommes étant plus enclins à prendre leur part, sur ces activités-là.

Deuxième étape, il faut récolter des données sur le temps consacré par les ménages à ces différentes activités. C’est en France et en Europe, l’enquête emploi du temps qui le permet. Cette enquête n’est pas très fréquente - tous les dix ans environ, et il faudra attendre la prochaine enquête, prévue seulement en 2025. Elle s’effectue auprès d’un échantillon représentatif de la population (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.