La transition écologique ©Getty - Malte Mueller
La transition écologique ©Getty - Malte Mueller
La transition écologique ©Getty - Malte Mueller
Publicité
Résumé

La "planification écologique" est essentielle pour réussir la transition écologique. Présentée comme la grande cause du nouveau quinquennat, il faut espérer qu’elle ira au-delà du "planning washing".

En savoir plus

Que manque-t-il pour débloquer la transition écologique ?

Le greenwashing désigne le verdissement de surface des entreprises et de la finance, un faux semblant de transition écologique. Cette trop légère tâche de vert menace-t-elle de s’étendre à la "planification écologique", grande cause du nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron qui a décidé d’en confier la tâche à sa première ministre Elisabeth Borne ?

Derrière le mot, il y a le concept qu’il ne faudrait pas vider de sa substance, car le "planning washing" sur le mode "green washing" n’aidera pas à réaliser la transformation écologique. En revanche, ce qu’il manque pour débloquer la transition écologique c’est précisément une planification écologique qui tiendrait ensemble les objectifs et les moyens, fixerait le cap à suivre, en veillant à ce que les politiques publiques le visent toutes, sans incohérence, en appuyant les décisions sur la concertation dans un cadre démocratique.

Publicité

"L’enjeu de la planification écologique : articuler les objectifs et les moyens, coordonner les politiques publiques, économiques et sectorielles, installer la concertation en amont et l’évaluation en aval."

Des objectifs ont été fixés à l’échelle européenne dans le cadre du pacte vert et déclinés à l’échelle de chaque État membre de l’Union européenne, comme en France avec la stratégie nationale bas carbone (SNBC) : il s’agit de réduire de 55% les émissions de gaz à effets de serre (GES) d’ici 2030 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050 (ce qui signifie ne pas émettre plus de GES que ce qui peut en être absorbé par les forêts, les océans et autres puits de carbone). Mais que valent les objectifs quand on n’y associe pas les moyens d’y parvenir et quand les politiques mises en œuvre ne sont pas coordonnées et orientées vers ces objectifs ? C’est là tout l’enjeu de la planification écologique : articuler les objectifs et les moyens, coordonner les politiques publiques, économiques et sectorielles, installer la concertation en amont et l’évaluation en aval. (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

Bibliographie

2030, c’est demain ! Un programme de transformation sociale-écologique, écrit par le collectif Veblen, sous la dir. de Dominique Méda, Jézabel Couppey-Soubeyran, Mathilde Dupré & Wojtek Kalinowski, 25 mai 2022.**