Voiture verte en ville
Voiture verte en ville
Voiture verte en ville ©Getty - Andriy Onufriyenko
Voiture verte en ville ©Getty - Andriy Onufriyenko
Voiture verte en ville ©Getty - Andriy Onufriyenko
Publicité
Résumé

Comment sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique ?

En savoir plus

Le 16 février 2022, le climatologue, Jean Jouzel, remettait à la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, un rapport présentant un ensemble de recommandations pour sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique. Nombre de propositions du rapport concernent les enseignements à l’université et dans les autres établissements de l’enseignement supérieur avec l’idée de mettre l’accent sur une base commune concernant quatre grandes problématiques : l’impact des activités humaines sur l’environnement à l’échelle planétaire, notamment sur le climat et la biodiversité ; l’impact des activités humaines à l’échelle locale, en particulier sur la pollution des eaux, des sols et de l’air ; les enjeux de société et de gouvernance associés à la transition ; enfin, les modalités d’un passage à l’action.

Pour une transition écologique qui doit irriguer toutes les disciplines

Au-delà de ces préconisations concernant l’enseignement supérieur, Jean Jouzel plaide, dans un souci de cohérence, pour une refonte totale des concours pour accéder aux fonctions de professeurs de collège et de lycée, intégrant explicitement la transition écologique qui doit irriguer toutes les disciplines. Cet impératif de former aux savoirs scientifiques de base sur les impacts du franchissement de limites planétaires concerne au premier chef les économistes. Ces limites planétaires sont des seuils critiques, en ce sens que leur dépassement peut déclencher des processus bio géophysiques irréversibles et très fortement dégrader, voire mettre en péril, la vie humaine sur notre planète (…).

Publicité

Face à l’immensité du mur auquel nous sommes confrontés par quel bout l’économiste peut-il prendre le problème, dès lors qu’il sait que notre régime économique est la source principale de cette dégradation environnementale systémique ? La première attitude responsable en ligne avec le rapport de Jean Jouzel, concerne l’urgence d'agir en amont sur la formation des économistes, des gestionnaires et des hauts fonctionnaires (…)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.