Pot de pièces dans lequel pousse une plante ©Getty - Sorrasak Jar Tinyo
Pot de pièces dans lequel pousse une plante ©Getty - Sorrasak Jar Tinyo
Pot de pièces dans lequel pousse une plante ©Getty - Sorrasak Jar Tinyo
Publicité
Résumé

La BCE et les autres banques centrales de la zone euro détiennent près de 3 500 milliards de dettes publiques. Et si un accord était trouvé pour les effacer conditionnellement au réinvestissement de ces sommes par les États de la zone euro là où sont les besoins ?

En savoir plus

Avez-vous déjà entendu les économistes se disputer à propos de l’annulation de la dette publique ? L’objet de la dispute est une proposition d’annulation des créances que la Banque centrale européenne et les banques centrales nationales de la zone euro détiennent sur les États. Du fait de leurs achats massifs de titres de dette publique, les banques centrales portent, en effet, à leur bilan environ le tiers de la dette publique des pays de la zone euro, soit à peu près 3500 milliards d’euros. 

Une annulation conditionnelle

Conditionnelle à quoi ? Au réinvestissement public des montants annulés, là où sont les besoins : dans la transition écologique, la santé, l’éducation, le numérique… Décidé comment et par qui ? Ni par les États dans leur coin, ni par la BCE toute seule, mais au moyen d’un accord politique de haut niveau, rassemblant États, banques centrales, parlementaires européens et nationaux et Commission européenne. Le but : rendre possible des masses d’investissements publics sans faire augmenter la dette.

Publicité

Cette proposition d’annulation a fait des étincelles. Les contempteurs de l’annulation la jugeaient inutile et dangereuse ; ses défenseurs, prévenaient, au contraire, que, sans une opération de ce type, les investissements nécessaires à la transformation écologique et sociale de nos économies ne se feraient pas (…)

Cette chronique est à écouter dans son intégralité dès lundi à 14h55 en cliquant ICI, et sur l'antenne de France-Culture ou sur l'application Radio-France

Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser