Grizzly au cœur d'une forêt ©Getty - Christopher Sweet / EyeEm
Grizzly au cœur d'une forêt ©Getty - Christopher Sweet / EyeEm
Grizzly au cœur d'une forêt ©Getty - Christopher Sweet / EyeEm
Publicité
Résumé

Quand la spéculation va bon train, et que les uns et les autres parient sur la hausse ou la baisse du prix d’un titre qu’ils ne possèdent même pas ?

En savoir plus

Sur les marchés financiers, on n’échange pas que des capitaux, on échange aussi des risques avec ce qu’on appelle des contrats à terme, qui consistent à fixer aujourd’hui le prix et le volume d’un achat ou d’une vente qui sera effectuée plus tard, à terme donc, dans plusieurs semaines ou plusieurs mois. Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, est monnaie courante sur les marchés. Le principe est très ancien, et rien ne vaut, pour le comprendre, une anecdote relatée par Aristote, dans le livre 1 de La Politique à propos de Thalès de Milet.

Thales, philosophe, astronome et mathématicien du 6ème siècle avant notre ère qui sut anticiper une bonne récolte d'oliviers

Thales était un philosophe, astronome et mathématicien du 6ème siècle avant notre ère. Cet amoureux de la science était souvent moqué par ses concitoyens qui lui reprochaient d’avoir la tête dans les étoiles et un savoir inutile, tant il vivait pauvrement. Agacé par ces railleries, il eut l’idée de leur donner une leçon. Dans la région de Milet étaient cultivés des oliviers. Grâce à ses connaissances en astronomie, Thalès avait prévu que la récolte serait abondante, et dès l'hiver il employa son peu d'argent à verser des arrhes pour louer tous les pressoirs de la région. Comme personne n’en avait besoin à ce moment là, il les obtint au prix le plus bas. Une fois la saison venue et que tous cherchaient de quoi presser l’abondante récolte, il sous-loua ses pressoirs au prix le plus haut. Aristote en conclut que  " grâce à la grande fortune qu'il amassa, il prouva qu'il est facile aux amants de la science de s'enrichir quand ils le veulent, mais que ce n'est pas là l'objet de leur passion "

Publicité

Vous l’aurez compris, la petite vengeance de Thalès avait consisté en une opération à terme lui permettant de profiter de la hausse du prix qu’il avait anticipée. Il existe plein de contrats à terme de ce type là sur les marchés, qui permettent de parier sur, ou de se couvrir contre, la hausse ou la baisse du prix d’une action, d’un indice boursier, d’une devise, d’un taux d’intérêt, d’une matière première (…).

Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser