Etre riche, c'est quoi ?
Etre riche, c'est quoi ?
Etre riche, c'est quoi ? ©Getty - Graiki
Etre riche, c'est quoi ? ©Getty - Graiki
Etre riche, c'est quoi ? ©Getty - Graiki
Publicité
Résumé

Savez-vous comment mesurer les richesses d’un territoire et qui est habilité à définir les contours de cette notion assez floue de richesses ?

En savoir plus

 Partout dans le monde, de plus en plus de travaux soulignent l’inconsistance du pilotage des politiques publiques par le seul niveau de revenu par tête, ou par le seul niveau de Pib par habitant. Le Pib est considéré comme insuffisant voire inadéquat, pour évaluer les richesses dans toutes leurs dimensions, en particulier la santé, l’éducation, le logement, la sécurité, les liens sociaux la culture, les engagements civiques et civils, l’environnement, etc. 

Qui décide de ce qui compte ?

Pour dépasser la notion comptable dominante de valeur ajoutée économique, des initiatives visent à mesurer différemment les richesses d’un territoire. Mais comment le faire ? Et qui est habilité à définir les contours de cette notion assez floue de richesses ? Pour le dire autrement : qui décide ce qui compte ? Ces questions ont commencé à poindre dans le débat public dès les années 1990 dans les pays anglo-saxons, sous l’impulsion non coordonnée de la société civile et de ses réseaux, de travaux de chercheurs, et, de plus en plus, d’organisations internationales. Ainsi par exemple le programme des Nations Unies pour le développement (le Pnud) mesure " le développement humain", le Conseil de l’Europe "le bien-être pour tous", l’OCDE, "le  vivre mieux" ; la Banque Mondiale, "la richesse inclusive".  

Publicité

Du fait que les notions de vivre mieux, de richesse inclusive, ou encore de développement humain sont discutables, ces mesures apparaissent parfois comme une construction d’expert, véhiculant des valeurs discutables et discutées. Pour échapper, en partie, à ce risque, une expérience innovante a été menée en région Nord-Pas-de-Calais dans les années 2000.  Il s’agissait d’élaborer un indicateur de santé sociale à partir d’une expérience collaborative de plus de 18 mois, alliant des experts, des associations de terrain (œuvrant dans le champ de la pauvreté ou des inégalité femmes-hommes), ou encore des techniciens des collectivités et des services décentralisés de l’État. (…) 

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.