Si l’idée n’est pas nouvelle, le moment pourrait être venu pour la mise en place d’un MACF à l'échelle européenne avec le Green Deal
Si l’idée n’est pas nouvelle, le moment pourrait être venu pour la mise en place d’un MACF à l'échelle européenne avec le Green Deal ©Getty - Thierry Monasse
Si l’idée n’est pas nouvelle, le moment pourrait être venu pour la mise en place d’un MACF à l'échelle européenne avec le Green Deal ©Getty - Thierry Monasse
Si l’idée n’est pas nouvelle, le moment pourrait être venu pour la mise en place d’un MACF à l'échelle européenne avec le Green Deal ©Getty - Thierry Monasse
Publicité

La Commission européenne souhaite instaurer un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières. Si l’idée semble relativement consensuelle en France, c’était loin d’être le cas jusqu’à maintenant au niveau des 27 États membres. Sommes-nous sur le point d’y parvenir ?

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières est un des projets phares du Green Deal européen. Il vise à appliquer aux importations de fer, d'acier, de ciment, d’engrais, d'aluminium et d'électricité un prix du carbone équivalent à celui pratiqué sur le marché carbone européen.

Le projet à l’étude consiste donc à imposer désormais pour ces produits importés, l’achat de "certificats d’émissions" correspondant aux émissions générées par leur fabrication, afin de les soumettre aux mêmes obligations que les producteurs européens. Il s’agit en quelque sorte d’instaurer un système d’écluse climatique aux frontières.

Publicité

Une proposition nécessaire mais rejetée à maintes reprises

Depuis 2007, trois propositions d'ajustement avaient été débattues sous l'impulsion de la France. Mais les projets précédents ont tous échoué, faute de soutien. Le maintien des allocations gratuites de permis d’émissions contre les éventuelles fuites de carbone avait été jugé préférable.

Pourtant, l’instauration effective d’un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières permettrait de dépasser certains blocages afin d'accroître sensiblement les efforts climatiques - ce qui doit passer notamment par l’augmentation du prix du carbone et l’instauration d’un prix plancher.

Le paramétrage de l’outil et le processus de mise en œuvre pourraient être déterminants pour convaincre les pays tiers et le cas échéant le juge de l’OMC du bien-fondé du Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF). (...) 

Un extrait de la chronique à écouter en intégralité dans cette page.

5 min

Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.