Vague construite à partir de billets de 20 € ©Getty - Viaframe
Vague construite à partir de billets de 20 € ©Getty - Viaframe
Vague construite à partir de billets de 20 € ©Getty - Viaframe
Publicité
Résumé

Penser l’économie à partir du capitalisme ou de l’économie de marché a des conséquences très différentes, en particulier en matière de politique économique

En savoir plus

  Très souvent, les concepts de " capitalisme " et " d’économie de marché " sont présentés comme des synonymes. La plupart des économistes centrent d’ailleurs leurs analyses à partir de l’économie de marché et délaissent le concept de capitalisme. Or penser l’économie à partir du capitalisme ou de l’économie de marché a des conséquences très différentes, par exemple en matière de politique économique.

Ce que désigne penser l’économie à partir du capitalisme 

Penser l’économie à partir du capitalisme désigne au moins deux choses : d’abord, observer et analyser la manière par laquelle les acteurs économiques accumulent le capital, en posant les questions : Qui accumule ce capital ? Sous quelle forme ? Avec l’aide de quelles forces sociales ? Ensuite, observer et analyser les rapports structurellement inégaux entre différentes catégories d’acteurs économiques. En particulier, entre ceux qui, précisément, possèdent de manière privée le capital (les moyens de production et l’argent pour investir), et des salariés qui sont largement subordonnés aux règles de ce rapport de propriété du capital.

Publicité

L’économie de marché peut désigner, quant à elle, une multitude de choses. Par exemple, les marchés de petits producteurs locaux obéissent à d’autres règles que celles des marchés financiers. Mais les économistes qui pensent l’économie à partir du marché partent d’une situation totalement idéalisée dans laquelle les individus - qu’ils soient producteurs ou consommateurs - échangeraient librement, dans un cadre égalitaire et mutuellement profitable : avec d’un côté, les producteurs s’assurant un profit, et de l’autre, les consommateurs augmentant leur bien-être par la consommation.

Vaut-il mieux penser l’économie par le capitalisme ou par l’économie de marché ? 

Une manière de répondre à cette question consiste à se demander si les problèmes concrets auxquels les sociétés font face, en particulier les inégalités sociales, les crises financières ou encore le réchauffement climatique peuvent être pensés dans le cadre de l’économie de marché, ou s’ils doivent être considérés comme des problèmes concrets du capitalisme.

Dans la perspective de l’économie de marché, ces grands problèmes seront considérés comme de simples dysfonctionnements. Et leur résolution sera pensée à partir des mécanismes de marché (...) 

L'intégralité de l'émission est à écouter dès mardi à 14h55, en cliquant ICI, et sur l'antenne de France-Culture ou sur l'application Radio-France.