Fronton du Panthéon à Paris
Fronton du Panthéon à Paris
Fronton du Panthéon à Paris ©Getty - Franck CHAREL/Gamma-Rapho
Fronton du Panthéon à Paris ©Getty - Franck CHAREL/Gamma-Rapho
Fronton du Panthéon à Paris ©Getty - Franck CHAREL/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Il existe des personnalités dont la vie et l’œuvre ont été si exemplaires qu'elles méritent la reconnaissance éternelle du peuple français. Pour marquer solennellement cette reconnaissance, leurs cendres sont transférées au Panthéon comme Simone Veil en 2018 ou Maurice Genevois en 2020

En savoir plus

L'édifice situé dans le 5e arrondissement de Paris qu'on appelle aujourd'hui le Panthéon a été construit au 18e siècle par Jacques-Germain Soufflot. Au départ, il s'agissait d'une église pour abriter la châsse reliquaire de Sainte-Geneviève. C'est la Révolution française qui en a fait un lieu de mémoire dédié aux grands personnages de la nation.

La fonction d'un tel lieu de mémoire est de cimenter le consensus national autour de personnalités incontestables. Pourtant, le choix de ces personnalités a toujours été un enjeu de luttes. Comme la mémoire s'écrit toujours au présent, les préoccupations du moment jouent un rôle essentiel dans la sélection. La "Panthéonisation" est donc une affaire éminemment politique. (...)

Publicité

Cette chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant ICI, dès mercredi à 9:55, ou du lundi au vendredi à 9:55 ou sur l'application de Radio-France

À lire : Simone Veil au Panthéon : trois choses à savoir sur cette liturgie républicaine