Taras Chevtchenko (1814-1861), autoportrait,1840
Taras Chevtchenko (1814-1861), autoportrait,1840
Taras Chevtchenko (1814-1861), autoportrait,1840 - Wikimedia Commons
Taras Chevtchenko (1814-1861), autoportrait,1840 - Wikimedia Commons
Taras Chevtchenko (1814-1861), autoportrait,1840 - Wikimedia Commons
Publicité
Résumé

Figure marquante dans l'histoire de l'Ukraine, Taras Chevtchenko, poète, peintre, humaniste, marqua le réveil national de son pays au XIXe siècle.

En savoir plus

Poutine a justifié sa guerre contre l'Ukraine en affirmant que ce n'était pas une véritable nation, mais une simple dépendance du monde russe. Comme il n'existe aucun critère objectif pour définir ce qu'est une véritable nation, l'histoire montre que c'est par leurs actes que les peuples répondent à ceux qui remettent en cause leur existence collective. L'ampleur de la résistance des Ukrainiens face à l'agression des armées russes a fourni une nouvelle preuve de cette loi historique. Une illustration aujourd'hui, avec l'histoire de Taras Chevtchenko, l'un des principaux héros de la nation ukrainienne.

Taras Chevtchenko, du servage à l'affranchissement

Né en 1814 dans un village de la région de Kiev, il connut dans son enfance, cette forme atténuée d'esclavage qu'on appelle le servage. À l'âge de 14 ans, il entra au service d'un  seigneur russe qui l'emmena avec lui à Vilnius (la capitale de la Lituanie actuelle, qui faisait alors partie de l'empire russe). Puis, Taras Chevtchenko suivit son maître jusqu'à Saint-Pétersbourg. C'est là qu'il commença son apprentissage dans l'atelier du peintre, Chiriaïev. Ce dernier le délivra du servage en payant les 2500 roubles nécessaires à son affranchissement.

Publicité

Quatre ans plus tard, Chevtchenko mit à profit ses talents artistiques pour peindre une toile qui reste de nos jours une des images emblématiques de la peinture ukrainienne. Elle représente une jeune Ukrainienne enceinte et un soldat russe qui s'éloigne. C'était déjà une façon de protester contre la domination russe, puisqu'à cette époque les jeunes ukrainiennes qui tombaient enceintes après avoir subi les assauts des soldats russes de passage, étaient rejetées par leurs familles.

Au cours des années 1830-40, dans toute l'Europe, des mouvements se développèrent pour valoriser les traditions populaires (…).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant dans le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.

À lire aussi : Taras Chevtchenko, figure adulée de la nation ukrainienne

Parution

Taras Chevtchenko, Notre âme ne peut pas mourir - éd. Seghers, parution mai 2022

Notre âme ne peut pas mourir
Notre âme ne peut pas mourir
- Taras Chevtchenko, éd. Seghers, 2022