Gravure ancienne de la Bataille de Charles Martel à Tours, octobre 732
Gravure ancienne de la Bataille de Charles Martel à Tours, octobre 732
Gravure ancienne de la Bataille de Charles Martel à Tours, octobre 732 ©Getty - Mikroman 6
Gravure ancienne de la Bataille de Charles Martel à Tours, octobre 732 ©Getty - Mikroman 6
Gravure ancienne de la Bataille de Charles Martel à Tours, octobre 732 ©Getty - Mikroman 6
Publicité
Résumé

Qui était donc ce Charles Martel et pourquoi fascine-t-il autant aujourd'hui les idéologues d'extrême droite ?

En savoir plus

L'extrême droite a fait de Charles Martel le héros au nom duquel elle mène son combat contre ce qu'elle appelle "le péril islamiste". Un grand nombre d'attentats meurtriers furent perpétrés dans les années 1970-80 par un commando se réclamant déjà de Charles Martel. Le plus sanglant eut lieu à Marseille, le 14 décembre 1973. Une bombe explosa devant le consulat algérien qui fit 4 morts et 22 blessés. En 1996, Charles Martel fut remis à l'honneur dans le fameux essai de Samuel Huntington sur "Le Choc des civilisations". Et tout récemment, le polémiste Eric Zemmour n'a pas hésité à affirmer qu'aujourd'hui "l’époque de référence n’est plus la Révolution française mais celle de Charles Martel".

Mais qui était donc ce Charles Martel et pourquoi fascine-t-il autant les idéologues d'extrême droite ? Pour le savoir, il faut remonter jusqu'au début du Moyen Age, puisqu'il est né vers 688 et mort le 22 octobre 741. Duc des Francs et maire du Palais, sans être roi, il dirigea la France de 718 jusqu'à sa mort. et mena de nombreuses campagnes militaires qui firent des Francs les maîtres incontestés de toute la Gaule.

Publicité

La fameuse bataille de Poitiers qui fit de Charles Martel un héros

L'événement qui l'a imposé dans les chroniques anciennes comme l'un des grands héros de l'histoire de France, c'est la fameuse bataille de Poitiers [ou bataille de Tours] en 732, qui opposa les troupes arabo-berbères d’Abd al-Rahmân, l'émir de Cordoue, aux Francs de Charles Martel. La victoire de ce dernier est interprétée par l’extrême-droite identitaire d'aujourd'hui, comme un coup d'arrêt porté par la France chrétienne contre l'offensive des islamistes, qui aurait déjà été engagés dans leur combat multiséculaire pour le "grand remplacement". (...)

La chronique est à écouter dans son intégralité en cliquant sur le haut de la page. Histoire, économie, sciences, philosophie, histoire de l'art… Écoutez et abonnez-vous à la collection de podcasts "Le Pourquoi du comment" ; les meilleurs experts répondent à toutes les questions que vous n'osez poser.